Reprise de l'activité

Librairies : Le jour d'après en images

Au premier jour de la réouverture, il y a foule à la librairie L'écume des Pages. - Photo Olivier Dion

Librairies : Le jour d'après en images

En 30 photos, retour sur la réouverture des librairies franciliennes.

Par Olivier Dion ,
Créé le 15.05.2020 à 17h00

Lundi 11 mai 2020, la levée du confinement a sonné pour les librairies. Les clients ont répondu présents sur les quatre premiers jours d’ouverture.

Les libraires ont mis en place le gel hydroalcoolique à l’entrée des points de vente, dessiné un parcours fléché, posé du plexiglass devant les caisses. Certaines librairies réalisent des ventes correspondant à des veilles de Noël, quand d’autres, en fonction de leur localisation géographique, s'en sortent beaucoup moins bien.

Les librairies de quartiers fonctionnent bien alors que celles des quartiers d’affaires et des lieux touristiques semblent ne pas voir de réelle reprise.

Le seul acteur de la culture ouvert

Pour l'anecdote, la librairie des Champs Magnétiques (Paris, 12e) a vendu plus de vingt exemplaires de La Pléiade, de nombreuses librairies exposent les livres de poche en facing faute de réassort et Atout Livre a réalisé 60000 euros de vente en "click & collect".

Le "click & collect" continue d'ailleurs pour certaines librairies. Les livraisons arrivent au compte-gouttes, le chômage partiel continue mais le moral est au beau fixe. La librairie est le seul acteur de la culture ouvert. Il faut espérer que le désir de lecture porte la reprise pour les mois à venir.
 
Olivier Dion - La liste sur le téléphone et les livres en mains à la librairie L'écume des Pages.
02 / 30
Olivier Dion - Le client mystère lundi matin à la librairie L'écume des Pages: l'éditeur Alain Flammarion.
03 / 30
Olivier Dion - Le gel hydroalcoolique est en bonne place à la librairie Le roi lire de Sceaux.
04 / 30
Olivier Dion - Le fléchage façon "déménagement" à la librairie Le roi lire à Sceaux.
05 / 30
Olivier Dion - Le fléchage façon "polar" à la librairie Gibert Jeune à Paris.
06 / 30
Olivier Dion - Le fléchage façon "Il est passé par ici, il repassera par là", à la librairie Compagnie.
07 / 30
Olivier Dion - Le "repré" Laurent Valentinus (Interforum) est déjà dans la place avec la libraire Josette Vial (Compagnie).
08 / 30
Olivier Dion - Au rayon poche de la librairie L'écume des pages. Un maximum de quatre personnes est requis.
09 / 30
Olivier Dion - Des ventes comme une veille de Nöel à la librairie Compagnie.
010 / 30
Olivier Dion - La jeunesse attend l'ouverture du Phare.
011 / 30
Olivier Dion - Jeunes lecteurs devant la vitrine de la librairie la friche.
012 / 30
Olivier Dion - Le demi-tour n'est pas conseillé dans la librairie Compagnie.
013 / 30
Olivier Dion - Angle poche chez Compagnie.
014 / 30
Olivier Dion - 10h10, les clients répondent présents à la librairie Le roi lire, à Sceaux.
015 / 30
Olivier Dion - Le livreur à la Manœuvre...
016 / 30
Olivier Dion - Le livreur Géodis approvisionne la Friche.
017 / 30
Olivier Dion - Le pare-brise du scotter fait office d'écran de protection à la librairie La Manœuvre.
018 / 30
Olivier Dion - Colette Kerber a opté pour la visière, plus classe que le masque.
019 / 30
Olivier Dion - Roseline (La Manœuvre) est heureuse de déballer les réassorts Hachette, Sodis et UD.
020 / 30
Olivier Dion - Le "check" entre l'éditeur et romancier Adrien Bosc et le libraire Jérôme Cuvellier respecte les gestes barrière.
021 / 30
Olivier Dion - Marija Meresse, de la librairie Les champs magnétiques, pratique les gestes barrière avec le sourire.
022 / 30
Olivier Dion - 60 000 euros de ventes via le "click & collect" pour la librairie Atout Livre.
023 / 30
Olivier Dion - La semaine prochaine, les clients pourront rentrer dans la librairie de La petite Egypte. Pour le moment, c'est « vente à emporter ».
024 / 30
Olivier Dion - Les clients d'Atout Livre patientent sur le trottoir.
025 / 30
Olivier Dion - Le marquage se fait à l'extérieur de la librairie l'Acacia.
026 / 30
Olivier Dion - Une petite pause-café au soleil bien méritée pour Quentin Shoëvaërt d'Atout Livre.
027 / 30
Olivier Dion - Benoit Trémolières de la librairie L'Infine Comédie à Bourg-la-Reine, ouverte depuis quatre mois seulement, garde le moral.
028 / 30
Olivier Dion - On refait la vitrine chez Ici.
029 / 30
Olivier Dion - Le désir est là ; il faut que cela continue.
030 / 30

Les dernières
actualités