L’œil écoute appelle au secours | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 11.09.2017 à 14h17 (mis à jour le 11.09.2017 à 15h33) Librairie

L’œil écoute appelle au secours

La librairie L'œil écoute, quartier Montparnasse, à Paris. - Photo OLIVIER DION

La librairie parisienne lance une opération de financement participatif afin de dépasser des problèmes conjoncturels de trésorerie.
 

« Ne laissons pas mourir L’œil écoute ! » peut-on lire sur la page d’accueil du site internet de la librairie parisienne, installée depuis 1973 dans le quartier de Montparnasse et bien connue de ses habitants.
Faisant valoir son rôle d'animateur culturel, l’établissement annonce l'ouverture, sur le site de financement participatif Ulule, d'une cagnotte de 25 000 euros durant 35 jours.
 
Les touristes ne viennent plus ici. Armelle Lainé-Vairet


Invoquant les effets, perceptibles depuis plusieurs années, « de la concurrence d’Amazon, de la crise du livre et du poids toujours plus lourd des charges dont le loyer », la librairie pâtit « des transformations du quartier Montparnasse et de la baisse continue de son attractivité culturelle » explique à Livres Hebdo Armelle Lainé-Vairet. « Les touristes ne viennent plus ici », observe la directrice de la librairie. Mais, au-delà de ce contexte, elle pointe l'accélération des difficultés commerciale et financière liée à la fermeture, au printemps, de la bouche de métro située devant le magasin, « ce qui a provoqué une chute catastrophique de la fréquentation ».

Résultat, « l’activité a plongé de plus de 10% depuis le début de l’année » annonce Armelle Lainé-Vairet.

Informée des difficultés de trésorerie de la librairie, une fidèle cliente avait lancé fin août une cagnotte sur le site Leetchi. Toutefois ce site étant plutôt réservé aux particuliers qu'aux professionnels, la cagnotte est en cours de transfert sur le site Ulule. « L'objectif de la cagnotte est de nous permettre de faire face aux échéances actuelles, en espérant que notre clientèle, qui a été éloignée par les difficultés d'accès au quartier, revienne vite » explique la patronne de L'Oeil écoute.

En 2016, la librairie avait enregistré un chiffre d’affaires stable à 1,2 million d'euros pour un résultat net négatif à hauteur de 67 000 euros, en baisse de 63%.
close

S’abonner à #La Lettre