Tourisme

Lonely Planet refond ses guides France

Du vélo en famille dans les vignobles bordelais - Photo TOURISME AQUITAINE

Lonely Planet refond ses guides France

Pénalisé par l’arrêt des voyages longs-courriers, Lonely Planet revoit sa production et repense entièrement sa collection « Explorer la région ». Au menu : terroirs français, itinéraires à vélo et podcasts audios. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 26.01.2021 à 15h47,
Mis à jour le 26.01.2021 à 16h00

Dès mars 2021, Lonely Planet, dont la licence française est pilotée par le groupe Editis, proposera une offre renouvelée de guides sur les régions de France. Dans un contexte toujours aussi incertain pour l’industrie du voyage, l’éditeur revoit complètement la maquette de sa collection de guides nationaux lancée en 2019 et en augmente les contenus. « Nous sommes historiquement reconnus sur les destinations lointaines comme l’Asie ou l’Amérique du sud. Mais dans le contexte actuel, nous avons décidé, à l’été 2020, de densifier notre offre sur les régions françaises et d’en repenser la formule éditoriale », décrypte Benjamin Loo, directeur du pôle pratique, illustré et tourisme chez Edi8.

Littérature et voyage

Dans le détail, la collection "France" proposera dès le 11 mars des idées d’itinéraires sans voiture « pour prendre le temps d’explorer la région de façon plus écolo à pied, à vélo, en train, en bateau… », d’après la présentation de l’éditeur. Un guide vélo détachable sera en outre systématiquement inclus dans les guides, proposant aux lecteurs des itinéraires étape par étape avec feuille de route, lieux à voir, hébergements et ravitaillement.

La nouvelle offre Lonely Planet se veut aussi plus multimédia et connectée. Pour mieux prévisualiser et préparer son voyage, un système de pastilles vidéos présentant sur Youtube les sites incontournables de chaque région a été imaginé. Il suffit au lecteur de scanner la page depuis son smartphone pour y accéder. De la même manière, des podcasts audios ont été enregistrés. Ces derniers plongent l’auditeur dans l’histoire et les textes emblématiques de grands auteurs qui ont décrit la région. En flânant sur les bords de Loire, il sera ainsi possible d’écouter un extrait de La Femme de trente ans, dans lequel Honoré de Balzac s’émerveille devant des habitations troglodytiques. En Provence, le voyageur écoutera les mots d'Alphonse Daudet, mais aussi de Chateaubriand en Vendée ou de Maupassant sur la baie de St Tropez.

Survivre à la pandémie et être prêt pour la reprise 

Six des guides français de Lonely Planet ont été entièrement refait à neuf, et deux nouveautés seront en outre publiées ce début d’année. En librairie le 11 mars : Explorer la région Pyrénées (France et Espagne) et Explorer la région Châteaux de la Loire, proposés respectivement à 17,5 euros et 14,5 euros. Ils rejoignent les 15 autres guides de la collection régionale de Lonely Planet France parmi lesquels les guides Bretagne, Pays Basque et Béarn, Savoie et Mont-Blanc et Ardèche-Drôme.

Le but de la manœuvre est double pour le challenger d’un marché du guide touristique qui a perdu 70% de sa valeur en 2020. D’abord, survivre à la pandémie alors que les voyages internationaux sont à l’arrêt depuis un an et que les ventes de guides sont touchées de plein fouet. Ensuite : ne pas se faire trop distancer par les deux concurrents que sont le Routard et Michelin, historiquement mieux implantés sur le marché France. « Par la qualité de notre offre, nous avons notre épingle à tirer. D’ailleurs, nous avons grappillé 2 points de parts de marché sur les guides Frances en 2020 », explique Benjamin Loo, précisant que de nouveaux guides court-courriers verraient bientôt le jour notamment dans la collection « En quelques jours » (des guides sur le lac Léman, les Pouilles ou Sienne sont prévus pour février).

Le tout sans totalement geler les guides vers les destinations mondiales. « Nous continuons de travailler sur quelques destinations iconiques sur lesquelles nous sommes leader : Asie du sud-est, Nouvelle-Zélande… Il n’est pas question pour nous de lâcher l’affaire : dès que le monde du voyage repartira, nous serons là ! », affirme Benjamin Loo.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités