Gallimard-Flammarion

Madrigall s’organise

Antoine Gallimard - Photo Olivier Dion

Madrigall s’organise

Antoine Gallimard a présenté le nouvel organigramme de son groupe qui rend visibles les grands axes de sa stratégie et ses deux priorités : la distribution et la direction financière.

J’achète l’article 1.5 €

Par Anne-Laure Walter ,
Créé le 28.10.2013 à 11h44 ,
Mis à jour le 30.10.2013 à 16h13

«Le groupe se structure. Nous avons choisi les meilleurs dans l’une ou l’autre maison », se félicite Antoine Gallimard. Un an après le rachat de Flammarion, le P-DG de Madrigall renforce la direction du troisième ensemble éditorial français en dévoilant le nouvel organigramme du groupe qui détient Gallimard et Flammarion. Des directions centralisées, panachant des compétences venues de chacune des maisons, sont créées au sein de Magridall dont Antoine Gallimard est le P-DG, avec sa sœur Isabelle comme vice-présidente et directrice générale déléguée. Teresa Cremisi, la P-DG de Flammarion, devient directrice générale chargée du développement éditorial de l’ensemble en liaison avec Gilles Haéri, le DG de Flammarion, et Yvon Girard, le directeur du développement éditorial de Gallimard. Chacun conserve par ailleurs ses fonctions au sein des maisons. « Je suis certes actionnaire, mais je reste opérationnel », assure Antoine Gallimard, en confiant qu’il vient tout juste de signer le contrat du nouveau livre de Gilles Kepel, Passions françaises.

Le P-DG de Madrigall indique que la réorganisation du groupe, dont Alexandre de Palmas reste directeur général, rend visibles les axes de sa stratégie qui repose sur deux priorités : la distribution et la direction financière. Structurée aujourd’hui en deux entités, Sodis pour Gallimard et Union Distribution pour Flammarion, la distribution doit être harmonisée. La responsabilité de ce domaine a été confiée à Olivier Randon, par ailleurs directeur des opérations chez Flammarion, parce qu’il a été l’artisan du passage de l’outil de distribution de Flammarion sous le système SAP qui, donnant toute satisfaction, sera étendu à la distribution Gallimard. « Nous avons acheté des extensions de licence SAP pour opérer ce passage qui se fera dans l’année qui vient », précise Antoine Gallimard.

 

 

La direction financière

 

Autre priorité du P-DG, la direction financière du groupe revient à Elisabeth Borouchaki, déjà directrice financière de Gallimard. Une gestion commune de la trésorerie a déjà été mise en place. Par ailleurs, Madrigall se dote de deux secrétaires généraux issus de Gallimard : Bruno Mabille, chargé de l’administration générale, des finances, du juridique sociétaire et des librairies et, Alban Cerisier qui s’occupe des relations institutionnelles et de la politique numérique. Une direction centrale des achats est placée sous la responsabilité d’Yves Lhommée, le directeur des achats de Flammarion, tandis que Yorric Kermarrec s’occupera de la direction juridique de l’ensemble du groupe. Enfin, une direction des ressources humaines est constituée sous la responsabilité de Sébastien Abgrall qui quitte Le Parisien pour prendre ses nouvelles fonctions, le 2 décembre.

Reste le dossier épineux de la diffusion. La réflexion globale sur les organisations commerciales des deux groupes - diffusion Gallimard, CDE, Sofédis, FED pour Gallimard et diffusion Flammarion - est toujours en cours.

Christine Ferrand et Anne-Laure Walter

Les dernières
actualités