Marie-Pierre Gracedieu passe chez Gallimard

Marie-Pierre Gracedieu et Emmanuelle Heurtebize © DR

Marie-Pierre Gracedieu passe chez Gallimard

L'éditrice de littérature étrangère de Stock se voit confier le domaine anglo-saxon de Gallimard. Emmanuelle Heurtebize, actuelle directrice éditoriale de «10-18», la remplacera chez Stock.

J’achète l’article 1.50 €

Par Catherine Andreucci,
avec ca,
Créé le 10.09.2012 à 00h00,
Mis à jour le 10.09.2012 à 00h00

A la tête de la littérature étrangère chez Stock depuis 6 ans, Marie-Pierre Gracedieu rejoindra Gallimard pour s'occuper du domaine anglo-américain suite au départ de l'éditrice Christine Jordis, et sera remplacée chez Stock par Emmanuelle Heurtebize, actuellement directrice éditoriale de «10-18», ont annoncé Antoine Gallimard, P-DG des éditions Gallimard, et Jean-Marc Roberts, directeur de Stock, dans un communiqué commun le 10 septembre.

«Les passations de pouvoirs selon le désir commun des intéressés se feront en très bonne intelligence au courant de cet automne et avant la fin de l'année», précisent les deux éditeurs dans leur communiqué, ajoutant: «Il n'est pas de vie éditoriale sans évolution ni changement. Cette nouvelle montre que notre milieu littéraire n'est pas aussi frileux et étriqué.»

Marie-Pierre Gracedieu, 36 ans, remplacera donc Christine Jordis qui fera valoir ses droits à la retraite.

Diplômée de Sup de Co à Paris, elle a travaillé pendant quatre ans et demi chez Alvik avant que Jean-Marc Roberts ne lui confie, en 2006, les rênes de «La Cosmopolite» chez Stock (groupe Hachette). En six ans, elle l'a redynamisée, lui redonnant sa couverture rose, l'ouvrant aux auteurs contemporains et à de nouvelles aires linguistiques et engrangeant les succès, notamment avec Purge de Sofi Kosanen (prix Femina étranger 2010). Le 17 octobre prochain sera lancée la collection de romans noirs qu'elle a créée chez Stock, «La cosmopolite noire».

Emmanuelle Heurtebize, 43 ans, dirige la marque de poche «10/18» (Univers poche, groupe Editis), depuis une quinzaine d'années. Entrée chez «10/18» il y a 20 ans pour un stage après une maîtrise de lettres, elle y a fait toute sa carrière, gravissant les échelons depuis le service de presse jusqu'à la direction éditoriale. Essentiellement consacrée à la littérature étrangère contemporaine, «10/18», qui fête ses 50 ans cette année sous une nouvelle maquette, compte environ 40% d'inédits dans sa production annuelle.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités