BEAUVAIS

Méconnaissable

Méconnaissable

La médiathèque du centre-ville de Beauvais avait bien besoin d'une cure de jouvence pour ne pas perdre ses lecteurs. Agrandie, repensée en fonction des publics et des enjeux numériques, elle a rouvert ses portes en janvier 2013 après six mois de travaux.

J’achète l’article 1.5 €

Par Laurence Santantonios ,
avec Créé le 11.10.2013 à 19h29 ,
Mis à jour le 11.10.2013 à 23h52

Après six mois de travaux, la médiathèque du centre-ville de Beauvais a rouvert ses portes début janvier. - Photo VILLE DE BEAUVAIS

Beauvais perd sa librairie Gibert (1) mais gagne une médiathèque en centre-ville entièrement repensée, agrandie (3 200 m2) et rénovée. Elle a rouvert ses portes en tout début d'année après six mois de travaux. Dès le hall d'entrée du bâtiment réaménagé et comme neuf, les lecteurs peuvent s'installer dans des fauteuils pour consulter la presse imprimée ou en ligne grâce à des iPads dédiés à chacun des sièges. En proposant des tablettes numériques - alors que la plupart des bibliothèques s'équipent en liseuses, beaucoup moins chères -, la Ville a voulu montrer qu'elle voulait offrir le plus attractif à ses citoyens. Même dans l'espace enfants, les petits ont droit à leur iPad, bien protégé dans une coque spéciale qui, dit-on, coûte aussi cher que la tablette.

L'ancienne bibliothèque, vieillissante, perdait des lecteurs. Il fallait les faire revenir et plus encore attirer un nouveau public et le fidéliser. Pour Olivier Ploux, nommé directeur du réseau des médiathèques du Beauvaisis (31 communes) au début du mois de janvier et qui a donc découvert la médiathèque du centre-ville à sa réouverture, « les inégalités d'accès à la culture s'accentuent en période de crise et la médiathèque est le dernier lieu d'accès gratuit et ouvert à tous ». L'architecte de la Ville et de l'agglomération du Beauvaisis, Sabine Burzynski, a complètement repensé les espaces et le mobilier, en étroite collaboration avec les équipes. Accueil du public et convivialité ont été privilégiés : espaces détente, café, coins isolés, salles de travail en groupe, connexion Wi-Fi, espace musique, etc. Résultat, le public revient. Témoin ce vendredi 1er février où l'établissement grouille de lycéens éparpillés ici ou là, dans les salles de travail ou les places de lectures isolées, certains sirotant une canette de coca ou un café.

La médiathèque étant « un lieu d'apprentissage de la citoyenneté et de la vie en communauté », comme le souligne Olivier Ploux, l'animation culturelle et le multimédia sont deux domaines prioritaires. Pour ce faire, deux nouvelles personnes ont été recrutées : Manon Louche, pour l'animation et la médiation au sein du réseau de médiathèques, et Frédéric Lelong, animateur multimédia qui aura comme mission principale de guider les usagers dans l'utilisation des outils informatiques.

(1) Voir Livreshebdo.fr du 30.10.2012.

11.10 2013

Auteurs cités

Les dernières
actualités