Michael Connelly et J.M.G. Le Clézio s’invitent dans le Top 20 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 18.03.2020 à 09h48 (mis à jour le 18.03.2020 à 10h01) meilleures ventes

Michael Connelly et J.M.G. Le Clézio s’invitent dans le Top 20

J.M.G. Le Clézio - Photo FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

Nuit sombre et sacrée et Chanson bretonne, sont les deux nouveautés en grand format dans la liste des meilleures ventes de livres aux côtés de trois poches signés Michael Connelly, Olivier Norek et Maylis de Kerangal.
 

Michael Connelly, le maître américain du thriller s’impose dans le Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 9 au 15 mars avec deux titres : En attendant le jour, en poche (Livre de Poche, 9e) et Nuit sombre et sacrée, en grand format (Calmann-Lévy, 17e). 

En attendant le jour met en scène une nouvelle héroïne, l’inspectrice Renée Ballard, une métisse d’origine hawaïenne de 34 ans, qui vit dans son van avec un chien recueilli dans la rue, pratique le paddle et est cantonnée aux patrouilles de nuit du commissariat d’Hollywood. Un jour, contre l’avis de son coéquipier, elle enquête sur le passage à tabac d’un jeune prostitué et le meurtre d’une jeune femme dans la boîte de nuit. 

Dans son nouveau thriller, Nuit sombre et sacrée, Michael Connelly fait se rencontrer Renée Ballard et son héros de toujours Harry Bosch, venu chercher des informations sur une affaire qui le hante, la mort de Daisy Clayton, une fugueuse kidnappée et assassinée dix ans plus tôt. 

Chanson bretonne, Suivi de L’enfant et la guerre, de Jean-Marie Gustave Le Clézio arrive en 10e position. Le prix Nobel de littérature 2008 y évoque son enfance dans la ville de Sainte-Marine, dans le Finistère, le souvenir de sa mère attachée à cette région et à la magie ancienne dans laquelle baigne ses paysages.  

Outre En attendant le jour, on trouve deux autres titres en poche dans la liste : un autre polar, Surface, d’Olivier Norek (Pocket, 14e), prix Maison de la presse 2019 et prix Relay 2019, qui met en scène Noémie, capitaine de la police judiciaire parisienne, défigurée lors d’un grave accident et envoyée dans le petit village d’Avalone en Aveyron alors que le cadavre d’un enfant disparu depuis vingt-cinq ans refait surface ; et Un monde à portée de main, de Maylis de Kerangal (Folio, 18e), dont l’héroïne Paula Kart, spécialiste du trompe-l’œil, participe à la reconstitution de la grotte de Lascaux. 

Le pays des autres de Leïla Slimani (Gallimard) domine toujours le Top 20.
 
close

S’abonner à #La Lettre