Récit

Michel Field, « Paris émois » (Mialet & Barrault) : Poésie de Paris

Michel Field - Photo © MAXIME REYCHMAN

Michel Field, « Paris émois » (Mialet & Barrault) : Poésie de Paris

Une ville a-t-elle le pouvoir de façonner le destin de quelqu'un ? Michel Field s'empare de cette idée en mêlant merveilleusement l'histoire intime et collective. Tirage à 10000 exemplaires.

J’achète l’article 1.50 €

Par Kerenn Elkaim,
Créé le 03.04.2021 à 15h20,
Mis à jour le 03.04.2021 à 15h32

Aux yeux de Michel Field, « une identité est plurielle ». Il en est la preuve, tant il a eu de nombreuses casquettes professionnelles et personnelles. Lui qui se décrit comme « le promeneur, le philosophe, le savant, le poète et l'écrivain » revient à ses premières amours, l'écriture. Un outil sublime pour scruter en profondeur le monde qui l'entoure ou qui l'habite. À savoir « Paris, palimpseste » sur lequel s'inscrit le mille-feuille de nos vies. « Comment s'entremêlent les lieux de la ville et les moments de l'existence. Comment on voit la ville changer, se modifier, sa géographie évoluer tel un miroir de nos propres changements. »

Le récit s'ouvre sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame et s'achève en mars 2020 avec le confinement. On y retrouve son goût pour l'Histoire et la mémoire. Une visite guidée, instructive et savoureuse, au cœur de chaque arrondissement. Ce va-et-vient permanent entre un homme et une ville, un passé et un présent, donne lieu à des rebondissements inattendus. Derrière la personnalité médiatique, le directeur du pôle culture de France Télévisions nous parle de l'homme, de l'amoureux ou du père qu'il est. Il possède la force d'un conteur qui révèle ses failles avec pudeur. « J'ai pris Paris comme point fixe, pour mesurer dans mes flâneries, ce qui de moi avait changé, ce que j'avais perdu, ce que j'avais appris. » Field a-t-il trahi ses aspirations « entre les racines et les ailes » ? Cette forme de tourbillon lui permet d'accorder ses violons intérieurs. « Douze moi(s) dans Paris. Douze chapitres pour une année de Paris. Paris et moi. Paris émois », tout cela nous renvoyant à nos propres émotions. Les modifications de la capitale font écho à celles qui traversent chacun d'entre nous, y compris concernant l'évolution individualiste ou les inégalités ambiantes.

Écrit avec la gourmandise qui le caractérise, ce livre sur la transmission a été composé à l'attention de ses lecteurs et de ses enfants. Il est émouvant de le lire alors que la ville ressemble désormais à la Belle au bois dormant. Quel bonheur de se souvenir à quel point elle est agitée en temps normal. Si pour Hemingway « Paris est une fête », pour Michel Field, Paris est une vie !

Michel Field
Paris émois
Mialet-Barrault
Tirage: 10 000 ex.
Prix: 20 € ; 240 p.
ISBN: 9782080219770

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités