Du 12 octobre au 13 mars 2011, la Fondation Cartier (Paris 14e) rend hommage à l'imaginaire de Jean Giraud alias Moebius ou Gir. La Fondation édite un très beau livre, Moebius-transe-forme, sorte d'anthologie sur l'oeuvre de l'auteur, ainsi qu'un livre pour enfants, Coloriages avec Moebius. Pour le premier ouvrage, une édition limitée de 150 coffrets a été prévue, avec le catalogue dédicacé par Giraud et une lithographie réalisée par l'artiste.

L'exposition est multimédia. De Blueberry à John Difool, d'Arzach au Major Grubert, une série de planches fait serpenter le visiteur à travers ses créations. Le plus fascinant est sans doute de découvrir la méthode de travail de l'auteur le plus culte de la bande dessinée français, le plus influent aussi. On découvre comment il écrit ses histoires, découpe les premiers dessins sur des petits cahiers avant de définir les angles et de résumer les dialogues et les images en quelques cases. Un album en très très grand format de Blueberry est à feuilleter au fond de la salle. Des sons expliquent comment certains personnages sont nés ou ont été transformés.

Au sous-sol, Giraud entre au musée avec des planches murales gigantesques ou des petits encadrements habilement mis en scène. La Fondation Cartier diffuse aussi une longue interview de Giraud et en avant-première, un court métrage animé en 3D, La Planète Encore, avec deux de ses héros récurrents, Stel et Atan.

A noter que les Humanoïdes associés publient mercredi 13 octobre Moebius oeuvres : les années Métal Hurlant. Et Arzak, vol. 1 : L'arpenteur est paru dans une nouvelle version chez Glénat le 15 septembre dernier.


11.10 2010

Auteurs cités

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités