Moïse Kissous, hors cases | Livres Hebdo

Par Benjamin Roure, le 07.04.2017 (mis à jour le 07.04.2017 à 10h28) Portrait

Moïse Kissous, hors cases

Moïse Kissous - Photo OLIVIER DION

Initiateur des 48H BD organisées ce week-end, le P-DG fondateur du petit groupe Steinkis assume le grand écart entre la bande dessinée sous licence qui a fait son succès chez Jungle et le roman graphique qu’il publie sous les labels Steinkis et Warum Vraoum.

Chemise blanche, sourire décontracté, Moïse Kissous pèse ses mots quand il parle de lui et loue le talent de ses collaborateurs. Pourtant, ce sont bien son instinct et sa ténacité qui lui ont permis de construire et de diriger, à 46 ans, "le plus petit des gros groupes d’édition BD, ou le plus gros des petits, selon le point de vue" : 15 salariés et un chiffre d’affaires net de 5,7 millions d’euro

Lire la suite (4 680 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre