Montreuil 2018 : 5 espaces à découvrir | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 27.11.2018 à 18h33 (mis à jour le 29.11.2018 à 10h37) Manifestation

Montreuil 2018 : 5 espaces à découvrir

Exposition Nos Futurs SLPJ 2018

Le 34e Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) s’ouvre du 28 novembre au 30 décembre à Montreuil autour du thème "Nos futurs". Livres Hebdo présente cinq lieux du salon à ne pas manquer.

Avec près de 450 exposants et 400 rencontres attendues, le 34e Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) se tiendra du 28 novembre au 30 décembre à Montreuil autour du thème "Nos futurs". Visiteurs de tous les âges et professionnels du livre pourront assister aux centaines de rencontres, lectures et ateliers qui se dérouleront sur les quatre scènes principales ("littéraire", "vocale", "BD" et "décodage"). Au-delà de ces rendez-vous à explorer en détail dans le programme, Livres Hebdo zoome sur cinq espaces à visiter.
  • "Nos futurs" : l’exposition en cinq escales
Principale exposition du SLPJ, "Nos futurs" se déclinent en cinq espaces donnant à voir les œuvres d’une cinquantaine d’artistes : "Explorer" présente des réécritures de grands classiques avec, entre autres, les albums Baba Yaga et Michka des éditions du Père Castor ; "Transformer" dévoile des affiches fictives ou réelles autour de la question migratoire et environnementale avec carte blanche laissée au collectif d’artistes de l’association Encrages ; "Initier" offre l’occasion de redécouvrir l’abécédaire réalisée par 26 créateurs exposé lors de la Foire de Francfort en 2017 ; "Composer" se consacre au jeu de construction interactif imaginé par l’illustratrice Nathalie Choux. En fin d’exposition, l’espace "Lire" propose un lieu d’accueil pour les plus jeunes lecteurs.
  • Un comptoir pro pour les auteurs
Nouvel espace professionnel du salon, le comptoir des autrices et des auteurs, des illustratrices et des illustrateurs a l’ambition d’offrir aux créateurs un lieu d’informations et de rencontres autour des dispositifs d’aide et des droits liés à ces métiers. Plusieurs acteurs seront présents sur cet espace : institutions publiques, structures régionales ou autres proposant des concours, des résidences, des programmes EAC, etc. Le Bureau des autrices et auteurs y accueillera également les artistes tout au long du salon.
  •  Atelier continu avec les créateurs néerlandais
La campagne des Phares du Nord coordonnée par la Fondation Néerlandaise des Lettres (Amsterdam) et Flanders Literature (Anvers) vise à promouvoir la découverte des littératures néerlandophones. Un espace d’atelier, une librairie et tout un programme de rencontres mettront en lumière une dizaine de créateurs invités parmi lesquels Sjoerd Kuyper (Hôtel Grand Amour, Didier jeunesse, 2017), Barbara Tammes (La vie selon Pippa, Syros, 2018) ou encore Simon van der Geest (Spinder, La Joie de lire, 2018).
  • Premiers stands
Cette année, huit maisons d’édition font leur entrée pour la première fois au SLPJ. Les éditions de L’Etagère du bas retrouveront Zinc éditions, Be-pôles ainsi que les éditeurs de livres-CD LaCaZa musique et le Label dans la forêt ou encore les éditions de la Cerise, spécialisées en bande dessinée, et Ki-oon et Komikku, en manga.
  • Kibookin : lieu de rencontres virtuelles amélioré
Le réseau social Kibookin lancé lors du SLPJ 2017 s’enrichit de nouvelles fonctionnalités qui faciliteront les conversations : une ergonomie améliorée et des groupes de discussion publics ou privés ("actualités éditoriales", "avis et critiques littéraires", etc.) s’ajoutent à la possibilité de recevoir des notifications sur mobile ou encore à l’accès à un live avec un spécialiste de la littérature jeunesse, un lundi par mois.
close

S’abonner à #La Lettre