Mort du philosophe et écrivain Jean-Paul Curnier | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 07.08.2017 à 15h31 (mis à jour le 07.08.2017 à 16h00) Disparition

Mort du philosophe et écrivain Jean-Paul Curnier

Jean-Paul Curnier lors d'une conférence sur la démocratie, donnée à Annecy en 2016 - Photo DR CAPTURE D'ÉCRAN

Le philosophe s'est éteint samedi 5 août à Arles et laisse derrière lui une œuvre imposante. 

Livres Hebdo a appris, samedi 5 août, la disparition à l'âge de 66 ans du philosophe et écrivain Jean-Paul Curnier. Il est décédé à Arles, sa ville natale, des suites d'un cancer. 

Après une enfance dans le sud de la France, Jean-Paul Curnier se lance dans des études de sociologie et de philosophie à Montpellier puis intègre l'Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris. Il sera ensuite successivement chercheur universitaire, conseiller au ministère de la Culture ou à l'Unesco, conseiller artistique pour la Grande Halle de la Villette de Paris, ou bien encore professeur d'art. Il donnait des cours sur l'histoire de l'avant-garde et l'esthétisme, dans différentes universités : à la Sorbonne, à Aix-en-Provence et dans différentes écoles d'arts, est-il précisé sur son site officiel.

"Ses maîtres à penser sont Edgar Poe et Victor Segalen", y est-il ajouté. "Les Who alimentent son inspiration musicale depuis l'adolescence". 

Editeur et écrivain 

L'homme a également entamé une carrière d'éditeur en 1999 en co-fondant les éditions Léo Scheer. Il créera et dirigera par la suite la collection "Manifeste" aux éditions Lignes-Manifeste.

Romans, essais, nouvelles, pièces de théâtre, Jean-Paul Curnier laisse derrière lui une œuvre considérable composée de plusieurs dizaines d'ouvrages. Parmi les derniers en date, notons Philosopher à l'arc, Prospérités du désastre, A vif, ou encore le roman Le Commerce des charmes, tous publiés aux éditions Lignes. Son dernier écrit, La Piraterie dans l'âme, traitait des rapports historiques entre démocratie et piraterie et avait été édité par Lignes en janvier 2017. 

Parallèlement à son activité d'éditeur et d'écrivain, il intervenait "régulièrement comme conférencier auprès d'établissements d'enseignements artistiques", peut-on lire dans une biographie rédigée par les éditions Lignes. 

"Aujourd'hui ses mots, ses textes me reviennent dans un concert harmonieux : récits d'Afrique du Sud, portrait d'un village dans le Sud de la France, le Tour de France, les élections (…)", écrit Christian Milovanoff, ami et enseignant à l'ENSP d'Arles. 
 
close

S’abonner à #La Lettre