Rétrospective 2014

Octobre : « Zemmour, Trierweiler : des tremplins pour les livres ? »

Octobre : « Zemmour, Trierweiler : des tremplins pour les livres ? »

Le livre d’Eric Zemmour, best seller de la fin d'année 2014 - Photo Le livre d’Eric Zemmour, best seller de la fin d'année 2014

Octobre : « Zemmour, Trierweiler : des tremplins pour les livres ? »

Les libraires sont unanimes : la rentrée littéraire a été excellente. Un tsunami de clients surtout attirés par deux ouvrages en particulier. 

Par Pierre Georges,
Créé le 24.12.2014 à 14h09 ,
Mis à jour le 31.12.2014 à 11h00

Phénomène éditoriaux et commerciaux de la rentrée littéraire, Merci pour ce moment  de Valérie Trierweiler (Les Arènes) et Le suicide français d’Eric Zemmour (Albin Michel) ont drainé en librairie des vagues de clients inhabituels. Exit les Carrère, Nothomb et autre Foenkinos, en septembre et en octobre, la tête du palmarès des meilleures ventes de livres n’aura jamais été occupé par un roman.
« Ces ouvrages répondent à un “marché”, celui du voyeurisme dans un cas, de l’opinion réactionnaire dans l’autre. C’est davantage du spectacle que de la lecture », expliquait à Livres Hebdo le psychanalyste Roland Gori. Un phénomène décrypté à la Une de notre numéro 1015 du 24 octobre, par Cécile Charonnat, Anne-Laure Walter, et Claude Combet.

Les dernières
actualités