Social

Ouverture le dimanche: la CFDT va signer l’accord avec la Fnac

Photo OLIVIER DION

Ouverture le dimanche: la CFDT va signer l’accord avec la Fnac

Quinze mois après le début des négociations sur le travail du dimanche, la Fnac devrait signer un accord avec les syndicats majoritaires avant la fin de la semaine.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
avec AFP,
Créé le 25.01.2017 à 18h25,
Mis à jour le 27.01.2017 à 15h21

La Fnac va pouvoir ouvrir ses magasins le dimanche. Le groupe, contacté par Livres Hebdo mercredi 25 janvier, précise que "la CFDT a confirmé qu’elle signera bien l’accord", sans toutefois pouvoir avancer de date quant à la signature officielle du document. Selon nos confrères de l’AFP, celui-ci devrait le parapher "avant la fin de la semaine". L'ouverture dominicale des magasins de la Fnac pourrait entrer en vigueur dès le mois de février.
 
Grâce à l’accord de la CFDT, représentant 17,83% des syndicats, la Fnac obtient l’accord de la majorité (51,16%) des organisations syndicales après ceux de la CFE-CGC (6,05%) et de la CFTC (27,73%). Le groupe va pouvoir mettre fin à un feuilleton qui dure depuis quinze mois. 
 
Des négociations ralenties par la CGT, SUD et FO

Le 29 octobre 2015, suite à la loi Macron, l’enseigne lance un premier projet pour ouvrir ses enseignes le dimanche. Mais il achoppe devant l’opposition de la CGT, SUD et FO, alors majoritaires. Mais le rapport de force s’inverse après les élections professionnelles en décembre 2016.
 
En janvier, de nouvelles négociations se sont ouvertes avec les syndicats. Le nouveau projet d’accord reprend les grandes lignes du précédent: le travail du dimanche est fondé sur un principe de volontariat, les salaires sont augmentés de 300% pour les 12 dimanches les plus chargés de l’année (contre 200% pour les 40 autres), le groupe participe à hauteur de 100€ aux frais de garde des enfants par dimanche travaillé. La direction s’est également engagée à augmenter le pourcentage d’embauches compensatrices à 3,1%, au lieu de 2,6%, ce qui représenterait 80 emplois en CDI.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités