Plus d’un Français sur dix est lecteur d’ebooks | Livres Hebdo

Par Manon Quinti, le 23.10.2014 à 14h05 (mis à jour le 23.10.2014 à 15h54) - 8 commentaires Etude

Plus d’un Français sur dix est lecteur d’ebooks

Photo PHOTO OLIVIER DION

L'Hadopi, le Groupement pour le développement de la lecture numérique et l’Ifop ont livré les résultats d'une étude sur "les perceptions et usages du livre numérique".

La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) et le Groupement pour le développement de la lecture numérique (GLN) ont dévoilé, jeudi 23 octobre, les résultats d’une étude qu'ils ont conduite ces derniers mois avec l’Ifop sur "les perceptions et usages du livre numérique".
 
Premier chiffre : 11% des Français interrogés se déclarent lecteurs de livres numériques.
 Presque la moitié d’entre eux ont commencé à utiliser le livre numérique en saisissant l’opportunité que leur procurait leur matériel (tablette, PC portable, liseuse…). La tablette est l’appareil le plus utilisé pour lire en format numérique, mais c’est la liseuse qui est l’outil jugé le plus satisfaisant en terme d’expérience de lecture.
 
L’étude analyse les tendances en termes d’achat et, si les ouvrages gratuits sont les plus téléchargés, deux tiers des lecteurs numériques déclarent avoir acheté au moins un ebook au cours des 12 derniers mois. La rapidité et la fluidité d’accès aux livres payants sont appréciés, mais la largeur de l’offre, les recommandations et surtout les prix recueillent des appréciations plus réservées. Les acheteurs apparaissent réticents à acheter des livres numériques à un prix supérieur à 10 €. Par ailleurs, l’offre payante est jugée plus adaptée à un lectorat aux goûts "grand public".
 
Des moyens illicites
34% des lecteurs déclarent avoir recours à des moyens illicites pour se procurer leurs livres numériques souvent ou de temps en temps. Ils justifient ce recours par rapport au prix élevé, à leur perception d’une offre parfois limitée et aux habitudes qu’ils ont prises. Le partage d’ebooks est, lui, pratiqué par 46% des lecteurs.
 
L’étude aborde aussi la question des profils. Evidemment, les plus équipés et les plus à l’aise avec le numérique sont les plus à-même d’adopter ce mode de lecture (34% des lecteurs). Beaucoup envisagent même de lire davantage dans ce format, et la moitié d’entre eux déclarent lire moins en format papier depuis qu’ils lisent en numérique. Les moins équipés et en attente d’ouvrages plus pointus attendent une offre plus complète et ouverte.

L'enquête quantitative a été réalisée par l'Ifop d'abord par téléphone du 6 au 21 juin 2014 auprès d'un échantillon national représentatif de 3 000 Français de 15 ans et plus, puis en ligne du 9 au 24 juillet auprès d'un échantillon représentatif de 1 000 lecteurs de livres numériques. Elle a été complétée par une étude qualitative.

Commentaire récent

“ Bonjour, vous ne connaissez personne, ce n'est pas pour autant que cela n'existe pas. Nous sommes tous entourés d'amis et de relations qui nous ressemblent, par définition, et cela peut... ” Vincent il y a 5 ans à 11 h 36
close

S’abonner à #La Lettre