Premier numéro pour "Lire Magazine Littéraire" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 26.06.2020 à 13h33 (mis à jour le 26.06.2020 à 15h58) Presse écrite

Premier numéro pour "Lire Magazine Littéraire"

Photo VINCY THOMAS

Le Nouveau Magazine littéraire a été cédé à l'éditeur de Lire il y a un mois. Pour le numéro estival, en kiosques depuis le 25 juin, les deux titres ont déjà fusionné.

A peine racheté, déjà fusionné. Le nouveau magazine littéraire et Lire ne sont désormais plus qu'un unique magazine, dans les kiosques depuis hier. Lire Magazine littéraire se lance sur le marché avec un numéro estival (juillet-août), en espérant que "l'union fait la force" et en étant "le reflet fidèle de la table des librairies". Il promet de s'ouvrir "aux domaines éditoriaux les plus variés" et de conserver "l'ADN de ces deux journaux" aux orientations éditoriales très différentes. Le Nouveau magazine littéraire a été cédé à EMC2, société éditrice de Lire, en mai.

Baptiste Liger reste directeur de la rédaction du nouveau titre, fonction qu'il occupait auparavant pour Lire, tandis que Hervé Aubron, rédacteur en chef du Nouveau Magazine littéraire, reste à ce poste dans la nouvelle rédaction.

Le tirage est de 100000 exemplaires (Lire était diffusé 52000 exemplaires en moyenne en 2019, Le NML à 25000), dont 45000 pour les abonnés des deux magazines. Les deux titres dépendent essentiellement de leur portefeuille respectif d'abonnés puisque ceux-ci représentent les trois quart des ventes de Lire et les deux tiers du NML.

Large spectre

L'enseignement, la psychanalyse, la philosophie et la bibliophilie s'invitent dans le magazine, qui accueillent aussi de nouveaux chroniqueurs. Dans ce numéro estival, Claire Chazal livre un grand entretien avec Jean-Christophe Rufin, Bernard Minier a le droit au portrait du mois, Stéphanie Hochet évoque Hamlet, de nombreuses pages sont dédiées au cinéma et aux séries, le dossier est consacré à Alexandre Dumas, Naples et la littérature sont mises en lumière, Sylvain Tesson partage sa passion pour Gérard Macé, Philippe Delerm veut prendre le soleil et Eric-Emmanuel Schmitt parle d'écriture... Et dans la rubrique "La langue française" quelques jeux érudits sont disponibles.

Par ailleurs, le cahier critiques propose 60 livres à lire cet été (littérature, romance, SF, Polars, jeunesse, BD, non fiction, ...). Un livre poche, inséré dans le magazine, compile 15 extraits de romans de la rentrée littéraire à venir, parmi lesquels ceux d'Amélie Nothomb, Alice Zeniter, Laurent Mauvignier, Salman Rushdie et Colson Whitehead.

Enfin, des hors-série thématiques seront publiés chaque année annonce l'éditeur, qui en envisage dix à douze. Le premier sortira en août, consacré à l'orthographe.

Reste la stratégie numérique encore un peu floue. Car, c'est l'autre grande différence entre les deux marques. Le NML avait investit le numérique pour proposer une dimension bimédia à ses lecteurs, alors que Lire ne se sert du web qu'en vitrine pour s'y abonner. Seul projet connu: EMC2 envisage de numériser tous les dossiers du Magazine littéraire pour les vendre aux bibliothèques universitaires.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre