Médias

Putsch, nouveau média "culturel et impertinent"

Le nouveau média "Putsch" est lancé lundi 12 février - Photo Nicolas Vidal

Putsch, nouveau média "culturel et impertinent"

Avec Nicolas Vidal aux commandes, la nouvelle version du magazine BSC News est lancée ce lundi 12 février. Doté maintenant d’une web TV, Putsch réserve comme son prédécesseur une large part au livre.

J’achète l’article 1.5 €

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 12.02.2018 à 21h00

L’objectif est de "donner la voix à des auteurs qui n’ont pas forcément de surface médiatique", assure à Livres Hebdo Nicolas Vidal, directeur de publication du nouveau média culturel Putsch, lancé ce lundi 12 février.

L’ancien rédacteur en chef et fondateur de BSC News profite des dix ans d’existence du webmagazine, qui a publié plus de 6600 articles durant cette période, pour réinventer sa plateforme et s’ouvrir à la vidéo avec le site putsch.media. Le nouveau média se veut "culturel et impertinent" et fonctionne sur abonnement. "Notre tête de pont est le site internet", insiste Nicolas Vidal. En plus des articles publiés quotidiennement sur le site, Putsch propose un mensuel de 28 pages (le 1er numéro paraîtra fin février) et une web TV avec une personnalité invitée chaque mois.
 
"Putsch sera extrêmement littéraire"

Comme son prédécesseur BSC News, magazine littéraire puis "plus largement culturel", Putsch réserve une large part au livre avec la mise en lumières de livres et d'auteurs "plusieurs fois par semaine" avec des chroniques et des interviews.

"Putsch sera extrêmement littéraire", se réjouit Nicolas Vidal qui a prévu 12 interviews d’auteurs pour les 10 premiers jours. Au programme: Samuel Doux pour son essai Désir d’Ikea: le bonheur en pièces détachées (Robert Laffont, 2017), Jeannette Bougrab pour Lettre d’exil (éditions du Cerf, 2017), Patrick Besson (Cap Kalafatis, Grasset, 2017; Abîmes, fredaines et soucis, Grasset, à paraître le 4 avril 2018) ou encore Richard Russo (A malin, malin et demi, Quai Voltaire, 2017). Pour la fin de semaine, le directeur de publication conserve précieusement ses surprises d’"auteurs polémiques", tout en espérant que les 640000 lecteurs du site d’actualité de BSC News se réjouiront de revenir "bousculer l’ordre culturel établi".

Les dernières
actualités