Qualifiction analyse le potentiel commercial des manuscrits | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, à Francfort, le 16.10.2019 à 18h10 (mis à jour le 16.10.2019 à 19h00) Francfort 2019

Qualifiction analyse le potentiel commercial des manuscrits

Qualifiction estime un potentiel de vente à partir d'un logiciel d'analyse de texte. - Photo QUALIFICTION

Une jeune société allemande a conçu un logiciel avançant des fourchettes de ventes pour aider les éditeurs à trier les manuscrits qu’ils reçoivent. 

« Nous avons analysé le contenu d’environ 40000 livres déjà publié, que nous avons rapproché des résultats de leurs ventes pour produire un logiciel qui indique le potentiel commercial d’un manuscrit » explique Gesa Schöning, co-fondatrice et directrice générale de Qualifiction, sur son stand à la foire de Francfort où elle enchaîne les rendez-vous avec son associé, Ralf Winkler.

L’objectif n’est pas de remplacer la décision humaine, mais de permettre aux éditeurs de trier les milliers de manuscrits qu’ils reçoivent et qui ne sont parfois pas traités faute de temps, insiste-t-elle. Huit des principaux éditeurs allemands l’utilisent mais ne souhaitent pas être nommés. « Ils ont testé notre service sur des livres déjà publiés, et constaté que l’estimation était juste, dans une fourchette de +/- 10% » assure Gesa Schöning.

400 sujets référencés

Une fois le livre téléchargé, Qualifiction analyse en une minute son contenu, détermine le genre auquel il appartient, évalue sa tonalité (joyeux, humoristique, triste, sombre, dramatique, etc.), son style, la richesse de son vocabulaire, établit une carte des relations entre les personnages, etc. Divers paramètres, tels le prix, le format, la notoriété et les moyens de l’éditeur, le budget marketing qu’il envisage, etc. affinent la prévision, donnée sous forme d’une courbe de ventes.

« Nous avons environ 400 sujets référencés, qui sont classés notamment en fonction du nombre d’occurrences des mots les exprimant » explique la fondatrice de l’entreprise, créée en 2017 à Hambourg, avec l’aide de fonds du ministère allemand de l’économie, et de la région.

Ses dirigeants cherchent des investisseurs pour poursuivre leur développement et améliorer l’outil, mais ne prévoient pas de l’ouvrir à une autre langue. Le service est fourni sous licence, qui mêle forfait et nombre de manuscrits traités, mais la directrice générale n’indique pas de tarif. « Pour les auteurs individuels, le prix est de 50 euros » indique-t-elle en revanche.

Un concours d'écriture

Qualifiction a attiré la curiosité et l’intérêt de nombreux médias en Allemagne. Pour entretenir sa communication et valider son service, elle a lancé un concours d’écriture qui lui a permis d’engranger 250 manuscrits supplémentaires. Le vainqueur, disposant de la meilleure estimation des ventes, sera annoncé sur la foire comme « le best seller de demain », et publié par la start up, en version papier et numérique.

Qualifiction fait elle-même partie des cinq finalistes du concours CONTENTshift organisé par le Börsenverein, l’association des éditeurs et libraires allemands, qui distingue des projets originaux dans la production culturelle. Le lauréat sera annoncé à la foire de Francfort le 17 octobre.
 
close

S’abonner à #La Lettre