Quelle place pour l'information scientifique dans les nouveaux groupements universitaires ? | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, à Nice, le 06.10.2016 à 17h06 (mis à jour le 07.10.2016 à 12h44) ADBU

Quelle place pour l'information scientifique dans les nouveaux groupements universitaires ?

Photo PHOTO VÉRONIQUE HEURTEMATTE

Alors que les universités se rassemblent au sein de grands pôles, les services de la documentation et de l'information doivent affirmer leur rôle de "chaînon liant", selon l'intitulé donné à la table ronde qui clôturait jeudi 6 octobre à Nice le congrès de l'ADBU (Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation).
 

Depuis 2013, la loi dite Fioraso oblige les universités à se rassembler en très grands pôles, avec pour principal enjeu de créer des ensembles d'enseignement supérieur et de recherche d'excellence, capables de rivaliser au niveau mondial avec les grandes institutions étrangères. Quel rôle joue l'information scientifique et technique dans ce nouveau paysage universitaire ? La table ronde consacrée... Lire la suite (3 700 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre