Recyclivre a doublé ses ventes en deux ans | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 12.01.2018 Occasion

Recyclivre a doublé ses ventes en deux ans

David Lorrain, président et fondateur de Recyclivre. - Photo OLIVIER DION

Le site de vente de livres d’occasion sur Internet Recyclivre a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 6,1 millions d’euros, contre 2,8 millions d’euros en 2015. Le résultat net est stable, à environ 250 000 euros, indique David Lorrain, président et fondateur de cette librairie, qui a par ailleurs reversé 340 000 euros à des associations. Recyclivre réserve 10 % de ses revenus nets à des associations de soutien à la culture et à l’environnement, et restitue 10 % du prix de vente des livres collectés auprès d’associations d’aide aux démunis (Croix-Rouge, Emmaüs, Apprentis d’Auteuil, Oxfam, etc.) qui croulent sous les dons qu’elles ne peuvent traiter elles-mêmes. La collecte auprès des particuliers se monte aux seuls frais de tri et de traitement logistique via des points relais, Recyclivre se déplaçant pour les dons les plus importants dans les sept villes et régions où elle est implantée.

"Nous avons vendu 840 000 livres l’an dernier, nous en avons maintenant un million en stock et nous en avons collecté 3 millions", détaille David Lorrain. 50 % des volumes collectés sont invendables (abîmés, trop vieux, trop d’exemplaires d’une même référence) et sont pilonnés, ce qui représente 1 080 tonnes de papier recyclé.

Le libraire d’occasion ouvre cette année un bureau à Madrid, pour reproduire en Espagne son organisation mise au point en France. Il renouvelle aussi son site Internet pour développer ses ventes en direct (6 % du CA seulement aujourd’hui) et réduire sa dépendance à Amazon (70 % des ventes), qui prélève 15 % des ventes et frais de port, et a ajouté l’an dernier 60 centimes de frais fixes par commande. H. H.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre