Ryoko Sekiguchi, « 961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui l'accompagnent) » (P.O.L) : Saveurs de Beyrouth

Ryôko Sekiguchi - Photo © HÉLÈNE BAMBERGER

Ryoko Sekiguchi, « 961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui l'accompagnent) » (P.O.L) : Saveurs de Beyrouth

La poétesse cuisinière Ryoko Sekiguchi à la recherche des goûts de Beyrouth.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Rossignol,
Créé le 27.03.2021 à 13h20,
Mis à jour le 27.03.2021 à 13h32

« La cuisine est le seul outil que je possède pour me rapprocher de la ville », remarque Ryoko Sekiguchi quand elle est accueillie au printemps 2018 en résidence à la Maison des écrivains de Beyrouth. 961 heures à Beyrouth, composé de 321 courts chapitres, le nombre de plats que la poétesse et traductrice cuisinière a goûtés pendant son séjour, est son « premier livre de cuisine » selon la définition particulière qu'en donne l'auteure de l'élégiaque Nagori : une méditation littéraire avec des « histoires à croquer » à l'intérieur. Puisque la cuisine est notamment pour elle « l'archive des cinq sens d'une époque », exalter la table libanaise passe par des anecdotes, des observations où elle compare, repère des liens entre la France où elle vit, le Japon d'où elle vient et « son Orient », sorte de « troisième pilier » de sa vie voyageuse. Beyrouth convoque ainsi des souvenirs de Tokyo ou d'Iran. Sa poétique culinaire est unique quand elle évoque les gestes du « kebbeh », ses déclinaisons infinies, ou décrit le « tabbouleh », plat national aux couleurs du drapeau. Pas ou très peu de recettes pratiques dans ce livre mais un hommage ému à des saveurs aimées, qui témoignent de la ville d'avant : avant la révolution de 2019 et avant l'explosion du 4 août 2020. « Bien que la ville soit imprégnée de nostalgie, bien que la question de la transmission soit obsédante, la cuisine de Beyrouth ne m'a jamais semblé être une cuisine de nostalgie. » Et celle à qui la catastrophe du 11 mars 2011 à Fukushima avait inspiré Ce n'est pas un hasard : chronique japonaise s'y connaît, en nostalgie.

Ryoko Sekiguchi
961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui l'accompagnent)
P.O.L
Tirage: 4 000 ex.
Prix: 19 € ; 256 p.
ISBN: 9782818052693

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités