Savoir décliner | Livres Hebdo

Par Véronique Rossignol, le 17.01.2020 Récit/France 26 février Isabelle de Courtivron

Savoir décliner

Isabelle de Courtivron - Photo ED ALCOCK/L'ICONOCLASTE

Isabelle de Courtivron fait le récit sincère et lucide de son entrée dans la vieillesse.

« Vieillir est la plus solitaire des navigations » constatait en experte Benoîte Groult dans La touche étoile, citée par Isabelle de Courtivron. Or si l'auteure de ce récit a l'habitude de naviguer en solitaire, elle n'avait pas anticipé la difficulté de cette traversée-là. C'est ce qu'elle avoue, avec une remarquable franchise, une lucidité où l'humour tempère souvent l'amertume, dans ce récit sa

Lire la suite (2 710 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre