BD

Mourad Boudjellal, le fondateur de Soleil, et Guy Delcourt, P-DG de Delcourt et désormais à la tête du deuxième groupe de BD français. - Photo VAR MATIN/PATRICK BLANCHARD/DELCOURT

Depuis l'acquisition, annoncée le 22 juin, d'"une part majoritaire", non précisée, de MC Productions (Soleil) auprès de Mourad Boudjellal, son fondateur en 1988, Guy Delcourt prend chaque semaine la destination de Toulon. Désormais aussi P-DG de sa nouvelle filiale, le P-DG de Delcourt entend "faire connaissance, au-delà de son catalogue, avec l'entreprise" à laquelle il entend insuffler un "second souffle, dans la continuité en termes d'équipe, d'auteurs et d'implantation toulonnaise".

Essayant "de comprendre le fonctionnement de la maison et de rencontrer tous les collaborateurs", Guy Delcourt s'est donné jusqu'au 25 juillet pour "réaliser un premier tour d'horizon, proposer des orientations et [s']impliquer dans certains grands projets". Il réaffirme en tout cas que Soleil "gardera son autonomie", comme Tonkam après son rachat en 2005.

Plus de 900 nouveautés par an

La prise de contrôle de Soleil donne ainsi naissance à un groupe tripolaire qui affiche, avec plus de 120 salariés et 900 nouveautés par an, un chiffre d'affaires net 2010 de 53 millions d'euros avec Delcourt (28 M€), Soleil (22 M€) et Tonkam (3 M€). Propulsé deuxième opérateur du marché de la BD en France, derrière Média-Participations mais devant Glénat, le groupe qui fête ses 25 ans cette année (1) détient la société de diffusion Delsol, créée en 2003 en partenariat par Delcourt et Soleil, et aujourd'hui également diffuseur des catalogues Futuropolis, Gallimard BD, Les Humanoïdes associés, Bamboo et Panini. Il est aussi, via Soleil, propriétaire de près de 25 % de Futuropolis, filiale de Gallimard dont Guy Delcourt doit "rencontrer les responsables pour évoquer cette association, qu'il s'agisse de la pérenniser ou qu'ils préfèrent reprendre [ses] parts".

Ses premiers rendez-vous avec les salariés de Soleil à Toulon et dans l'antenne parisienne de la maison ont donné à Guy Delcourt le sentiment d'une équipe "impliquée et motivée". "J'ai senti une demande de structures plus efficaces", ajoute-t-il, envisageant notamment d'enrichir les outils informatiques de la maison. Son implication importante chez Soleil ne devrait pas conduire à une réorganisation chez Delcourt. "L'organisation de ma maison est aujourd'hui bien huilée, indique-t-il. Je peux sans difficulté étendre les délégations des différents responsables, raccourcir les circuits de décision et donc me dégager pour Soleil."

Pour sa part, Mourad Boudjellal conserve pour l'instant "une importante minorité" du capital de MC Productions. Il continuera de diriger certains projets et assurera les relations avec des auteurs historiques de Soleil. Mais il entend se consacrer plus largement au Rugby Club de Toulon, qu'il préside.

(1) Voir notre interview de Guy Delcourt dans LH 862, du 22.4.2011, p. 20-22.


01.07 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités