Editis

Stéphanie Chevrier nommée directrice de Julliard

Stéphanie Chevrier - Photo OLIVIER DION

Stéphanie Chevrier nommée directrice de Julliard

Elle remplace Vanessa Springora, désormais éditrice indépendante, et combine cette nouvelle fonction avec la direction de la Découverte.

J’achète l’article 1.50 €

Par Isabel Contreras,
Créé le 20.09.2021 à 14h40,
Mis à jour le 20.09.2021 à 16h09

Stéphanie Chevrier a a été nommée, lundi 20 septembre, directrice des éditions Julliard, a annoncé Editis. Elle remplace Vanessa Springora qui souhaite "davantage se consacrer à l'écriture", a indiqué le groupe dans un communiqué posté sur son site internet.

Stéphanie Chevrier mènera de front deux fonctions puisqu'elle demeure directrice de la Découverte. Elle est accompagnée de Marine Lormeau, nommée secrétaire générale de Julliard. Elle cumule elle aussi deux fonctions puisqu'elle occupe ce même poste au sein de la Découverte.

De son côté, Vanessa Springora ne quitte pas pour autant Julliard où elle y travaille depuis 2006. Elle collaborera, désormais en tant qu'"éditrice indépendante et directrice de collection" au sein de cette maison, indique Editis. En tant qu'auteure, Vanessa Springora est passée de l'autre côté du miroir en 2020 avec la sortie de son premier livre Le consentement (Grasset). Elle y narre la relation d'emprise qu'elle a vécue, à 14 ans, avec l'écrivain Gabriel Matzneff.

Retour à la fiction

A la tête de la Découverte depuis 2018, où elle a succédé à Hugues Jallon, Stéphanie Chevrier a réussi la reprise de cette maison d’édition spécialisée dans les sciences humaines avec des écrivains comme Mona Chollet, Bruno Latour ou Marshall Rosenberg (Les mots sont des fenêtres). "Ce choix (...) est d’évidence le meilleur",  commente la directrice générale Michèle Benbunan dans le communiqué.

Diplômée en lettres modernes, elle démarre sa carrière dans l'édition en 1998 chez Calmann-Lévy. Elle est recrutée en 2001 par Flammarion comme directrice littéraire. Elle publie entre autres les romans de Fatou Diome (Ketala) ou de Lola Lafon (De ça, je me console). Fin 2008, elle fonde les éditions Don Quichotte, intégrées au groupe Le Seuil-La Martinière, et en devient la directrice éditoriale.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités