Pascal Bresson (Plus fort que la haine, Glénat, 2014) et le dessinateur Horne (Lennon, Marabout, 2015) signent l'adaptation en bande dessinée d'Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay (Héloïse d'Ormesson, 2007). Porté par des dessins délicats, l'album, à paraître chez Marabout le 7 novembre, revient sur une des pages les plus sombres de l'Occupation, la rafle du Vél'd'Hiv, les 16 et 17 juillet 1942.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités