Tatie Cassandra | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 15.03.2019 BD/Royaume-Uni 4 avril Posy Simmonds

Tatie Cassandra

Cassandra Darke de Posy Simmonds chez Dénoël Graphic - Photo POSY SIMMONDS/DENOËL GRAPHIC

Un nouveau portrait de femme, cette fois vieille, obèse, peu aimable et passablement escroc, permet à Posy Simmonds de poursuivre son œuvre de critique sociale.

Dix-neuf ans après Gemma Bovery, onze après Tamara Drewe (Denoël Graphic, adaptés au cinéma, et le deuxième récompensé par le grand prix de la critique ACBD 2009), Posy Simmonds revient au roman graphique avec un nouveau portrait de femme porté par son dessin inimitable. La plus littéraire des dessinatrices de bande dessinée, qui a travaillé pour le quotidien The Guardian et est aussi auteure pour

Lire la suite (2 070 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Livre cité (1)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre