Thomas B. Reverdy remporte le Prix de la Page 112 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 27.11.2013 à 17h30 (mis à jour le 29.11.2013 à 13h36) Littérature

Thomas B. Reverdy remporte le Prix de la Page 112

Thomas B. Reverdy

Les évaporés est à nouveau récompensé après le Grand Prix Thyde Monnier 2013 de la Société des Gens de Lettres.

Thomas B. Reverdy a remporté le 26 novembre avec Les évaporés (Flammarion) le Prix de la Page 112 (en référence à une citation de Woody Allen, “N’oublie pas le poème page 112”) par six voix contre cinq à Une année qui commence bien, un récit autobiographique de Dominique Noguez (Flammarion), “au cours d’une discussion très animée” a souligné Claire Debru, la présidente du jury, par ailleurs directrice de la collection “Les affranchis”, chez NiL.

Les évaporés mettent en scène un détective privé de San Francisco, Richard B., appelé à la rescousse par un ancien amour, Yukiko, pour l’aider à retrouver son père disparu au Japon. Ils rencontrent un enfant des rues, Akaïnu, dont la famille a disparu dans un tsunami. Les évaporés ont aussi reçu le Grand Prix Thyde Monnier 2013, de la Société des Gens de Lettres.

Le jury composé de Grégoire Bouillier, Christophe Bourseiller, Lidia Breda, Aymeric Caron, Anne Goscinny, Roland Jaccard, Brigitte Lannaud-Levy, Bruno Tessarech, Nicolas d’Estienne d’Orves, Pierre-Guillaume de Roux et Guillaume Zorgbibe, souligne "la vélocité structurelle, la recherche culturelle et le regard sur l’ailleurs" portés par le roman.

“Je suis heureux de partager le prix avec Dominique Noguez et, pour reprendre la célèbre citation, “tu m’as fait comte, je te fais roi”” a déclaré l’heureux lauréat en recevant le prix, doté d’un repas pour deux au restaurant parisien Les Nautes, où il a été remis le 26 novembre, et de la fameuse page 112 encadrée.
close

S’abonner à #La Lettre