Tite-Live teste un service de presse numérique | Livres Hebdo

Par Catherine Andreucci, avec ca, le 08.08.2008

Tite-Live teste un service de presse numérique

Le Cybook Gen3

Le prestataire de services informatiques aux entreprises culturelles a fourni à une centaine de libraires des lecteurs numériques Cybook Gen3 pour lire en avant-première une quarantaine de romans de la rentrée littéraire.

Tite-Live a débuté fin juin l'expérimentation d'un service de presse numérique destiné aux libraires. Le prestataire de services informatiques pour les entreprises culturelles a acquis auprès de la société Bookeen une centaine de lecteurs numériques Cybook Gen 3, et les a prêtés gratuitement à autant de libraires contre une caution matérielle.

Depuis fin juin ces libraires peuvent lire sur leur Cybook une quarantaine de titres à paraître à la rentrée littéraire. Il s'agit de premiers romans ou de livres d'auteurs traduits pour la première fois en français, provenant d'une vingtaine de maisons d'édition.

«C'est sur ces titres que le travail du libraire est le plus important et le plus difficile, souligne-t-on chez Tite-Live. Les livres ont été choisis par les éditeurs qui participent au projet.» Des maisons d'édition comme Gallimard, Actes Sud, Le Seuil, Flammarion, Belfond… prennent part à l'expérience.

Pour Tite-Live, qui développe le portail Internet Place des libraires, l'intérêt de cette expérience est de «faire participer très tôt les libraires au développement du livre numérique afin que tout ne soit pas concentré sur quelques plateformes de librairies en ligne. De plus, les services de presse numériques peuvent faire gagner de la place et de l'argent à tous les partenaires. »

Le projet ne devrait pas se limiter à cette rentrée littéraire puisque les lecteurs sont prêtés aux libraires pour une année.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre