Toni Morrison : "Je ne veux pas être l’auteur omniscient" | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 26.06.2015 (mis à jour le 26.06.2015 à 14h31) Entretien

Toni Morrison : "Je ne veux pas être l’auteur omniscient"

Toni Morrison, lors du Festival America en septembre 2012. - Photo OLIVIER DION

A l’occasion de la parution le 20 août chez Christian Bourgois de son nouveau roman, Délivrances, l’une des sorties marquantes de la rentrée, la grande écrivaine américaine, prix Nobel de littérature 1993, explique à Livres Hebdo l’évolution de son écriture et de ses centres d’intérêt.

Dans son nouveau roman, Délivrances, à paraître le 20 août chez Christian Bourgois, après un lancement le 21 avril aux Etats-Unis sous le titre God help the child ("Que Dieu aide l’enfant"), Toni Morrison aborde de front la question de la couleur de peau. A 85 ans, la grande écrivaine américaine, prix Nobel de littérature 1993, s’intéresse à une jeune femme rejetée par sa propre mère en raison de

Lire la suite (13 100 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Cet article fait partie du dossier:

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre