Cinéma

"Tout, tout de suite" de Morgan Sportès, dans les salles cette semaine

Steve Achiepo dans "Tout, tout de suite" de Richard Berry, d'après Morgan Sportès - Photo CÉLINE NIESZAWER

"Tout, tout de suite" de Morgan Sportès, dans les salles cette semaine

Parmi les adaptations qui sortent au cinéma mercredi 11 mai, Richard Berry reprend le roman de Morgan Sportès Tout, tout de suite (Fayard), sur l'histoire d'Ilan Halimi.

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 10.05.2016 à 15h41,
Mis à jour le 24.05.2016 à 18h22

Après le film d'Alexandre Arcady en 2014, l'histoire d'Ilan Halimi revient mercredi 11 mai sur grand écran, avec l'adaptation du roman Tout, tout de suite de Morgan Sportès (Fayard, Livre de poche), lauréat du prix Interallié en 2011. Pour les besoins de son roman, Morgan Sportès avait enquêté plusieurs mois afin de retranscrire le plus fidèlement possible la chronologie de ce fait divers monstrueux. 

Réalisé par Richard Berry, Tout, tout de suite suit, du point de vue des ravisseurs, la captivité d'Ilan Halimi, jeune homme torturé à mort en 2006 parce qu'il était juif, après avoir été séquestré 24 jours dans un appartement puis une cave d'une cité de la banlieue sud de Paris.

Partant de cette trame, Richard Berry a ponctué son film avec les auditions des bourreaux, que la presse surnommera le Gang des barbares. Les descriptions glaçantes dessinent une histoire de la violence et une escalade de la bêtise. "Ce qui a été fait, c'est généralement truffé de contre-vérités, ça va trop vite, ça ne s'intéresse pas du tout à ceux qui sont à l'origine du mal", a déclaré à l'AFP l'acteur-réalisateur.

Le roman de Morgan Sportès, d'abord publié par Fayard en 2011 puis par le Livre de Poche en 2012, s'est écoulé, d'après les estimations de GFK, à environ 55 000 exemplaires. 

Après L'appât (Seuil, 1990 ; Points, 1995), adapté au cinéma par Bertrand Tavernier en 1995, il s'agit du deuxième roman de Morgan Sportès à être porté sur grand écran.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités