Ecologie

Trois prix pour l’environnement

Eric Lambin a reçu le Prix Volvo de l'Environnement 2014. - Photo TORE MARKLUND/STANFORD

Trois prix pour l’environnement

Le prix du Livre Environnement-Veolia, le prix de la Petite Salamandre et le prix Volvo de l’environnement viennent d'être décernés.

Créé le 22.10.2014 à 10h47,
Mis à jour le 22.10.2014 à 12h56

Pour son édition 2014, le prix du Livre Environnement-Veolia a été attribué à Didier Van Cauwelaert pour Les Abeilles et la vie (Michel Lafon), dans lequel l’auteur, à l’appui de photos de Jean-Claude Teyssier, invite à découvrir l’organisation de la ruche, les codes très élaborés qui la régissent et la place qu’occupent les abeilles à divers endroits de la planète en fonction des besoins de nos sociétés. Roselyne Bachelot remettra son prix au lauréat le 8 novembre lors de la foire du livre de Brive.
 
Le prix du Livre Environnement, créé en 2006 par la Fondation d’entreprise Veolia, est destiné à soutenir, encourager et promouvoir les écrivains et les maisons d’édition qui concourent à la sensibilisation du grand public aux enjeux majeurs de la planète. Avec le prix Planète Bleue Nausica, remis chaque année en juin à des ouvrages sur l’environnement marin, il s'agit d’un des plus importants de ce type.
 
Parallèlement Terriens malins, de Delphine Grinberg et Vincent Bergier (Le Pommier), a reçu le week-end dernier le prix de la Petite Salamandre lors du 12e Festival du Livre et de la Presse d’Ecologie organisé à la Bellevilloise (Paris 20e). Doté de 600 euros, le prix de la Petite Salamandre, créé en 2004 par des membres du Festival, est attribué par un jury constitué exclusivement de jeunes lecteurs.
 
Enfin, un autre auteur du Pommier, Eric Lambin (Une écologie du bonheur réédité en janvier dernier, et La terre sur un fil), professeur à l’Université catholique de Louvain et à Stanford, vient de remporter le prix Volvo de l’Environnement, l’un des prix scientifiques internationaux les plus prestigieux en environnement et développement durable.
 
Eric Lambin a été primé pour ses études pionnières sur les interactions entre l’activité humaine et l’environnement, grâce à l'utilisation des satellites d’observation de la terre et la combinaison de données de sources multiples.

Fondé en 1988, ce prix s’accompagne d’une somme de 1,5 million de couronnes suédoises (environ 165 000 euros). Eric Lambin recevra son prix lors d'une cérémonie organisée à Stockholm le 26 novembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités