Trophées de l'édition 2021

[Trophées de l'édition] Glenn Tavennec, directeur éditorial chez Robert Laffont (1/5)

Glenn Tavennec - Photo OLIVIER DION

[Trophées de l'édition] Glenn Tavennec, directeur éditorial chez Robert Laffont (1/5)

Chaque jour, à l’occasion de la troisième édition des Trophées de l’édition, Livres Hebdo vous propose de rencontrer, à travers un portrait, un des nommés dans la catégorie Editeur de l’année, soumise au vote de nos lecteurs. Aujourd’hui, Glenn Tavennec. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Gabinari,
Créé le 14.10.2021 à 10h00,
Mis à jour le 14.10.2021 à 10h00

Glenn Tavennec est directeur éditorial chez Robert Laffont. Grâce à plusieurs collections qu’il lance ou remet au goût du jour, il ouvre les portes de la littérature aux genres populaires souvent délaissés par le cercle germanopratin. Une recette qui fonctionne, en témoigne les 40000 exemplaires écoulés de l’édition du cinquantenaire de Dune ou encore le succès du roman d’Adam Silvera, Et ils meurent tous les deux à la fin. L’ouvrage young adult a réussi à se glisser parmi les meilleures ventes jeunesse cet été, trois ans après sa publication.
 
Facteur, prof vacataire puis journaliste, c’est finalement chez Pocket jeunesse, en 2004, que Glenn Tavennec débute sa carrière éditoriale. Quoiqu’enrichissante, il retient de cette période une production démentielle de livres qui le pousse vers d’autres voies éditoriales. En 2011, il rencontre Léonardo Brandolini, alors P-DG des éditions Robert Laffont, et lui propose « R ». Avec cette collection, il souhaite proposer des textes de littérature ado de qualité et montrer que ce genre n’est pas de la « non littérature ». Porté par plusieurs succès comme la saga La sélection de Kiera Cass, il réitère l’expérience avec la création d’une collection de polars « La Bête noire » puis, avec « L'Incendie » en 2021. « Mon combat, c’est de faire comprendre aux lecteurs que ces textes sont tout autant de la littérature que les autres. », explique l’homme de 42 ans. 

Un pied en SF 

Avec la parution du premier volume de l’édition du cinquantenaire de Dune en octobre 2020, Glenn Tavennec s’est engagé à revaloriser le fonds de la collection « Ailleurs & Demain » créée et dirigée depuis 1969 par Gérard Klein. Le directeur éditorial en a repensé la charte graphique, fait révisé les traductions et proposé des préfaces et postfaces inédites d’auteurs ou spécialistes français de l’Imaginaire. Cette démarche, suivie de la sortie du film de Denis Villeneuve, donnent un nouveau souffle au cycle dont plusieurs tomes apparaissentt dans les meilleures ventes depuis quelques semaines. Une façon, pour l’éditeur de montrer que « la littérature n’est pas qu’un petit truc tout rabougri !» 
 

Trophées de l'édition : Votez pour l'éditeur de l'année !

Glenn Tavennec, Karina Hocine, Christel Hoolans, Mireille Paolini et Cécile Térouanne figurent dans la sélection de Livres Hebdo pour le Trophée de "L'éditeur de l'année". 

Tous les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à voter sur le site dédié. Ce prix sera remis lors de la soirée des Trophées de l'édition, le 13 décembre à l’Odéon.

Les deux précédents lauréats du Trophée de L'éditeur de l'année ont été Cécile Pournin et Ahmed Agne (A.C Media: Ki-oon, Lumen, Mana Books) en 2019 et Audrey Petit (Le livre de poche) en 2020.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités