Trouville crée un prix littéraire | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 29.02.2016 à 17h23 (mis à jour le 04.03.2016 à 16h21) Premier prix

Trouville crée un prix littéraire

La ville de Trouville en partenariat avec le Pavillon-Augustine lance la première édition de son prix littéraire. - Photo ELODIE CUTULLIC/ESDHAR/VILLE DETROUVILLE-SUR-MER

La station balnéaire lance son premier prix de Trouville-Pavillon Augustine qui sera décerné le 11 juin à une fiction célébrant la mer ou les villes portuaires.

Stéphane Héaume et Arnaud Pelhate sont à l’initiative du premier prix de Trouville-Pavillon Augustine, qui a pour objectif de distinguer une "fiction de langue française (roman, récit ou recueil de nouvelles) faisant une large place à l’imagination – et notamment à la présence de la mer ou des villes portuaires". Ce prix littéraire doté de 5 000 euros, sera décerné pour la première fois le 11 juin dans la cité balnéaire au restaurant Le Pavillon Augustine, qui en est le partenaire.

Pierre Bergé est le président d’honneur du jury, présidé par Anne Heilbronn et composé des auteurs Arno Bertina, Arthur Dreyfus, Jean-Baptiste Gendarme, Adrien Goetz, Véronique Ovaldé, Marie de Prémonville, Tatiana de Rosnay et Laurence Tardieu. Il a établi le 4 février une première sélection de trois titres comprenant Un marin chilien, premier roman d’Agnès Mathieu-Daudé (Gallimard), Une histoire de tempête, d’Hubert Mingarelli (éditions du Sonneur) et Juste avant l’oubli, d’Alice Zeniter (Flammarion), prix Renaudot des lycéens 2015.

Le jury a également choisi l’affiche du prix, réalisée par Elodie Cutullic (sous la direction de Rozenn Lanchec), qui recevra le 11 juin une enveloppe de 500 euros. Elle est l’heureuse gagnante du concours organisé pour les élèves de l’Ecole supérieure d’Art et de Design Le Havre-Rouen (ESADHaR) qui ont dû plancher sur un projet "dans l’esprit de la culture des affiches propre à la ville de Trouville-sur-Mer dont Savignac fut l’une des figures majeures".
 
A partir du 1er mars, le public sera également invité à voter pour l’un des trois titres finalistes à la Bibliothèque municipale de Trouville-sur-Mer : le titre qu’il aura choisi sera défendu par le maire au sein du jury.

Enfin les librairies La Petite Marchande de prose de Trouville-sur-Mer et la Librairie du marché de Deauville, partenaires du prix, mettront en avant les trois finalistes.
 
close

S’abonner à #La Lettre