Faut-il répercuter ou ne pas répercuter sur le consommateur la hausse de 5,5% à 7% de la TVA ? C’est la santé financière, voire la survie des libraires qui est en jeu. Mais ce sont les éditeurs qui fixent les prix. Si la hausse est approuvée au Parlement, alors plusieurs scénarios se présentent.

21.10 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités