Un avenir compliqué pour les directeurs de collection | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 15.11.2019 (mis à jour le 16.11.2019 à 12h20) Edition

Un avenir compliqué pour les directeurs de collection

Bureau de Pascal Fouché - Bureau d'éditeur - Bureau d'éditeur - Photo OLIVIER DION

Le rejet par le Conseil d'Etat du recours du Syndicat national de l'édition, qui s'opposait à l'exclusion par l'Agessa des directeurs de collection du régime du droit d'auteur, porte un rude coup à l'édition en mettant en péril un réseau de 900 spécialistes essentiels à la création éditoriale. _ par Cécilia Lacour

Pour les éditeurs, c'est un coup de tonnerre. Le Conseil d'État a repoussé, le 21 octobre, le recours du Syndicat national de l'édition (SNE), qui s'opposait à l'exclusion par l'Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs (Agessa) des directeurs de collection du régime des droits d'auteur. Ce changement de doctrine annoncé par l'Agessa en mai 2017, et confirmé en août 2018 par u

Lire la suite (12 760 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre