Proclamation

Un deuxième prix pour "Le Japon grec" de l'historien Michael Lucken

Michael Lucken

Un deuxième prix pour "Le Japon grec" de l'historien Michael Lucken

Déjà auréolé par le Grand prix des Rendez-vous de l'Histoire Blois il y a deux semaines, l'essai de Michael Lucken a reçu ce soir le Prix littéraire Martine Aublet, au musée du quai Branly-Jacques Chirac.

Par Vincy Thomas,
Créé le 22.10.2019 à 10h47,
Mis à jour le 22.10.2019 à 11h00

Le Prix littéraire Martine Aublet a été décerné par Xavier Darcos, Président du jury du prix, ce soir au musée du quai Branly-Jacques Chirac à Michael Lucken pour son essai Le Japon grec: culture et possesson, paru chez Gallimard (collection "Bibliothèque des Histoires").

Paru au printemps 2019, l'ouvrage a déjà été distingué par le Grand prix des Rendez-vous de l'Histoire Blois il y a deux semaines. Michael Lucken décrypte la pénétration diffuse de la culture grecque classique dans les arcanes de la littérature, de la philosophie, de l’architecture et des arts japonais contemporains. Car, entre la fin du XIXe siècle et 1945, le Japon s’est pris d’une véritable passion pour la Grèce antique. C'est-à-dire la façon dont le Japon, qui n'a jamais eu de contact direct avec la Grèce antique, a intégré cet héritage permet de penser la question de l'appropriation des cultures.

Historien et historien de l'art, travaillant à l'Inalco, Michael Lucken est spécialisé dans l'art au Japon. Il a notamment publié
Grenades et Amertume. Les peintres japonais à l’épreuve de la guerre, 1935-1952 (Les Belles Lettres), Les Japonais et la Guerre, 1937-1952 (Fayard) et Japon, l’archipel du sens (Perrin).

Créé en 2012, le Prix récompense chaque année un ouvrage de non-fiction signé par un auteur contemporain en lien avec les disciplines scientifiques mises à l’honneur au musée : ethnographie, ethnologie, anthropologie, histoire de l’art des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques (civilisations non occidentales). Il est doté de 10000 euros. L’initiative du musée du quai Branly – Jacques Chirac et de la Fondation Martine Aublet est aujourd’hui la plus importante en France dans ces domaines des sciences humaines et sociales.

Le prix littéraire est remis chaque année lors d'une soirée où la Fondation Martine Aublet remet plusieurs bourses doctorales pour des recherches de terrain. Le Prix Martine Aublet 2018 avait distingué Sanjay Subrahmanyam, pour son livre L’Inde sous les yeux de l’Europe (Alma Editeur).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités