Etats-Unis

Un finaliste du prix Pulitzer aide Beyoncé à écrire un poème

Beyoncé posant pour son poème dans le magazine ”CR Fashion Book”

Un finaliste du prix Pulitzer aide Beyoncé à écrire un poème

L’auteur du texte, Forrest Gander, a collecté des paroles spontanées de Beyoncé et les a arrangées en tercets. Le poème a été publié dans un magazine de mode, au milieu d’une série de photos de la superstar américaine.

J’achète l’article 1.50 €

Par Manon Quinti,
Créé le 01.09.2014 à 17h56,
Mis à jour le 01.09.2014 à 18h00

Forrest Gander, finaliste 2012 du prestigieux prix Pulitzer, a écrit un poème à partir des citations de Beyoncé, rapporte Vanity Fair le 28 août. L’auteur a remixé des citations de la chanteuse, construisant ainsi 13 tercets. Connu pour ses expérimentations (il a déjà collaboré avec des musiciens et des artistes comme Anne Hamilton), il a publié en France un roman, En ami, chez Sabine Wespieser (2009).
 
Le poème, intitulé Bey the Light, hommage à la fille de Beyoncé, Blue Ivy, a été publié dans le magazine de mode CR Fashion Book, lancé par Carine Roitfeld, la rédactrice en chef de Vogue Paris. Le texte figurait sur deux pleines pages, au beau milieu d’une série de photos de Beyoncé. “Queen B” va débuter en septembre sa tournée événement “On The Run Tour”, et sera en concert le 12 et 13 septembre au Stade de France.
 
Extrait.

It’s my daughter, she’s my biggest muse.
There’s someone, we all find out soon,
more important than ourselves to lose.


[...]

Utopias, they don’t much interest me.
I always mess things up a bit.
It’s chaos, in part, that helps us see.

 
But for my daughter I dream a day when no one roots for others to fail,
when we all mean what we say.
And on her creative collaborations with God:

 
I’m a vessel for all that isn’t right,
for break-ups and lies and double-cross.
I sing into that vessel a healing light.
 
To let go of pain that people can’t bear.
I don’t do that myself, I call in the light.
I summon God to take me there.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités