Roman/France 22 août Nathacha Appanah

Loup a 17 ans et il est plutôt sérieux pour son âge. Il a grandi dans une famille fracassée, sans père, avec une mère rebelle, tatouée, en marge, qui se fait appeler Phénix, et une sœur cadette, Paloma, qu'il aime de tout son cœur. Et justement, c'est pour revoir Paloma, dont il a été séparé, que Loup fait une grosse bêtise. Il « emprunte » une voiture, la conduit sans avoir le permis, et provoque un accident. Le voici appréhendé et détenu préventivement en prison, dans le quartier pour mineurs, lui, victime de crises d'étouffement, de claustrophobie. Devenu « l'écrou 16 587 », il découvre une autre vie, qu'il n'aurait pas crue possible. Heureusement, les siens s'activent, Phénix et le Docteur Michel, son psy bénévole, qui témoigne en sa faveur. L'incarcération sera brève, cinq jours à peine, mais traumatisante, forcément.

Loin de son univers habituel, Nathacha Appanah a construit avec virtuosité, jouant sans cesse sur la temporalité, un roman sensible, subtil, où sont esquissés quelques thèmes sociétaux majeurs : le métissage, l'abandon, la pauvreté, la violence, la révolte... On comprend vite où vont les sympathies de l'auteure, vers ce Loup mis en cage, qui écrit des poèmes verlainiens.

Nathacha Appanah
Le ciel par-dessus le toit
Gallimard
Tirage: 25 000 ex.
Prix: 13 euros ; 128 p.
ISBN: 9782072858604

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités