RÉORGANISATION

Des services transversaux, comme le commercial, le contrôle de gestion, la fabrication, la communication, la promotion, et deux pôles, fiction et illustré : Béatrice Decroix, directrice du secteur jeunesse de La Martinière-Le Seuil, a entrepris, depuis le déménagement du groupe en 2010, de réorganiser le secteur et de constituer un ensemble cohérent. "Dernier étage de la fusée", le pôle illustré a été mis en place au début de novembre avec Magali Fourmaintraux pour Seuil Jeunesse, et July Zaglia pour La Martinière Jeunesse.

"Il faut faire confiance à l'identité de chaque maison et la renforcer, tout en étant à l'écoute des marchés les plus dynamiques", confie Béatrice Decroix. Thomas Leclerc (auteur, scénariste, il a aussi été éditeur chez Bayard Jeunesse) a désormais la responsabilité éditoriale de la fiction pour les deux marques. Il veille à la fois sur les grands formats de La Martinière Jeunesse, des textes anglo-saxons pour les adolescents et jeunes adultes, et sur les romans du Seuil Jeunesse, qui s'appuient sur le succès du Journal d'un dégonflé (350 000 exemplaires pour 4 titres parus). Il y développera à la fois traductions d'auteurs européens et textes français pour les plus jeunes, en visant la prescription.

July Zaglia, chargée de La Martinière Jeunesse Illustré, a pour mission de proposer des documentaires pour les 3-6 ans et pour les 6-9 ans. Au Seuil Jeunesse, Magali Fourmaintraux développera l'éveil et la petite enfance, afin de "redonner au Seuil l'image de découvreur de talents, de recherche graphique et d'humour". Tout en préparant le 20e anniversaire du Seuil Jeunesse.


25.11 2011

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités