Auteurs

Un portail pour les droits sur la lecture publique

Le nouveau portail de la Scelf est un outil destiné aux organisateurs de manifestations afin de leur faciliter la gestion des droits sur la lecture publique. - Photo SCELF

Un portail pour les droits sur la lecture publique

J’achète l’article 1.50 €

Par Michel Puche,
Créé le 23.09.2016 à 00h00,
Mis à jour le 23.09.2016 à 00h00

Depuis le 1er janvier 2016, la Société civile des éditeurs de langue française (Scelf) est mandatée par ses membres pour percevoir les droits d’auteur dus au titre des lectures publiques en lieu et place de la SACD. La lecture publique est en effet un acte de représentation soumis à une autorisation préalable et à des droits d’auteur. Afin de faciliter ces démarches, la Scelf vient d’ouvrir sur Internet un nouveau portail, bâti avec le concours d’Electre et dédié à la lecture publique (1). Ce site de demande d’autorisation permet aussi le paiement en ligne. Les tarifs pratiqués sont "dans la continuité" de ceux pratiqués par la SACD, explique Nathalie Piaskowski, directrice générale de la Scelf.

Lectures-publiques.scelf.fr permet à tous les organisateurs de formuler une demande par auteur et par titre d’œuvre, et de se voir proposer des devis variables en fonction notamment de la taille de la salle ou de la nature de l’exploitation (professionnelle ou amateur). Les demandes sont transmises ensuite aux éditeurs concernés. Pour les festivals de lecture, assujettis à un tarif spécifique, le tarif est de 30 euros HT (lecture gratuite) ou 60 euros HT (lecture payante), "par représentation et par œuvre, qu’elle soit lue en intégralité ou sous forme d’extraits".

Tous les organisateurs d’événements qui programment des lectures à destination du public sont concernés, à l’exception des librairies qui organisent dans leurs locaux des lectures, dès lors qu’elles sont lues par leur auteur - et seulement par celui-ci - dans un cadre promotionnel.

Une campagne d’explication va démarrer, ajoute Nathalie Piaskowski, à destination des utilisateurs les moins familiers de ces procédures.

Michel Puche

(1) http://lectures-publiques.scelf.fr

23.09 2016

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités