Un premier semestre contrasté pour l'espagnol Prisa

Un premier semestre contrasté pour l'espagnol Prisa

Sur le site de Santillana

Un premier semestre contrasté pour l'espagnol Prisa

Le groupe enregistre des ventes en baisse et des bénéfices en hausse. L'éditeur Santillana voit son chiffre d'affaires progresser.

Par Vincy Thomas,
avec vt Créé le 15.04.2015 à 21h52

Le groupe espagnol Prisa (El Pais) a communiqué le 21 juillet ses résultats du premier semestre 2010. Le bénéfice net est en forte hausse (60,9 millions d'euros, soit +123,6%) grâce à de nombreuses cessions et une reprise du marché publicitaire. En revanche, le chiffre d'affaires recule de 6% (1,577 milliard d'euros), plombé par les ventes de ses journaux de presse écrite.

Prisa est propriétaire à 25% de l'éditeur Santillana (2e groupe espagnol, 23e groupe mondial selon notre classement Livres Hebdo de juin 2010) qui a vu ses revenus croître de 7,8 % (300,06 millions d'euros) ; son EBITDA (profit hors charges, taxes et amortissements) a bondit de 12,2% (73 ,22 millions d'euros).

Présent dans 22 pays, la croissance a été essentiellement tirée par les marchés brésilien (leader du groupe en volume), péruvien, colombien, mexicain, chilien et dans une moindre mesure argentin.

Le groupe Santillana emploie 3 740 personnes. 61% de ses ventes dépendent du secteur éducatif.

15.04 2015

Les dernières
actualités