Une journée de confrontation entre les métiers du livre | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 29.04.2015 à 15h23 (mis à jour le 29.04.2015 à 16h00) - 2 commentaires Languedoc-Roussillon

Une journée de confrontation entre les métiers du livre

Visuel de la journée professionnelle en Languedoc-Roussillon, Les métiers se livrent - Photo DOM

Auteurs, éditeurs, libraires ou bibliothécaires sont invités à lever les idées reçues sur leurs professions respectives lors d’une journée interprofessionnelle le 4 mai au Pont du Gard.

Vous êtes bibliothécaire et vous vous interrogez sur le métier de libraire ? Vous êtes éditeur et vous voulez savoir comment se bâtit une manifestation littéraire ? La journée interprofessionnelle "Les métiers se livrent", organisée le 4 mai par le Centre régional du livre en Languedoc-Roussillon (LR2L) au Pont du Gard, se propose de répondre à ces interrogations en confrontant les idées des uns aux témoignages des autres.
 
Durant toute la matinée, auteurs, éditeurs, acteurs du livre numérique, libraires, bibliothécaires et organisateurs de manifestations littéraires sont invités à débattre au cours d’ateliers pratiques, aux intitulés délibérément provocateurs tels "Les éditeurs… lisent-ils les manuscrits ?" ou "Les libraires… passent-ils leurs journées à lire ?".
 
La chaîne du livre en Languedoc-Roussillon

Elaborée en partenariat avec le centre régional des lettres de Midi-Pyrénées, la journée vise à "encourager une meilleure connaissance mutuelle des différents métiers, précise Cécile Jodlowski-Perra, directrice de LR2L. Nous répondons ainsi à un besoin d’échange et de partage exprimé par les acteurs du livre, de la culture, et les élus de la Région."
 
Plus traditionnelle, mais toujours dans la même optique, la table ronde de l’après-midi sera dédiée à la recherche de pistes et de modalités pour "travailler ensemble autour du livre".

Commentaire récent

“ Il est encore une fois étonnant que ne soient pas retenus comme acteurs du livre les imprimeurs, sans qui aucun livre papier n'existerait... Et si pas d'imprimeurs, un représentant de la tec... ” Jean-Marc il y a 4 ans à 13 h 58
close

S’abonner à #La Lettre