Formation

L'Institut national de formation de la librairie (INFL) annonce son déménagement, début 2020, à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) et, à cette occasion, l'intégration d'une librairie-école à son dispositif d'enseignement.

« Les locaux de Montreuil où nous sommes installés depuis dix ans sont vétustes et surtout trop petits, explique sa directrice Caroline Meneghetti. Si le nombre d'apprentis en formation initiale reste plus ou moins stable autour de 160 à 170 par an, les demandes en formation continue augmentent. Pour y répondre, nous devons déménager, tout en restant accessibles par les transports en commun. »

En s'installant à Maisons-Alfort, l'INFL va passer de 600 m2 à 1 000 m2. « Surtout, il y a eu un heureux concours de circonstances, observe Caroline Meneghetti. La mairie qui avait préempté un local de 85 m2 pour y installer une librairie généraliste recherchait un professionnel pour la gérer. Or, de notre côté, nous caressions depuis longtemps l'idée d'intégrer un point de vente à notre école. » Comme le précise la directrice, cette librairie « fonctionnera comme un magasin normal avec un directeur salarié. Mais celui-ci travaillera de manière étroite avec les formateurs de l'INFL car la librairie servira d'exemple et de support concret à notre enseignement. Une première dans la formation de libraire en France. »

Pour gérer le magasin, installé dans le quartier Vert-de-Maisons, à quinze minutes à pied de l'école, l'INFL s'apprête à lancer le recrutement d'un directeur et envisage, à moyen terme, de recruter un deuxième libraire.

Avant, le magasin devra trouver sa place dans le paysage maisonnais ainsi que son équilibre financier. Il bénéficie de loyers adaptés, car, comme pour le centre de formation, les locaux sont loués auprès d'un bailleur social de la ville. La concurrence à Maisons-Alfort, qui compte 55 000 habitants, se limite à quatre points de vente se définissant davantage comme des librairies-papeteries-presse.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités