Une symphonie des revers | Livres Hebdo

Par Olivier Mony, le 06.09.2019 (mis à jour le 09.09.2019 à 10h17) Roman/Etats-Unis 12 septembre Benjamin Markovits

Une symphonie des revers

Benjamin Markovits - Photo MATHIEU BOURGOIS:ED. BOURGOIS

Une famille se retrouve à New York pour soutenir l'un des siens avant l'ouverture d'un tournoi de tennis. Très vite, la tension monte à son paroxysme.

Le grand jour approche. Celui du début de l'US Open, un des quatre grands tournois du « Grand Chelem ». Pour Paul Essinger, honnête joueur de tennis professionnel, jamais membre du « Top ten » mondial, mais ayant pu à l'occasion s'en rapprocher, ce tournoi n'est pas comme les autres. D'abord, parce que sa carrière étant désormais plutôt derrière lui, ce pourrait être le dernier qu'il ait à dispute

Lire la suite (2 040 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre