Proclamation

Vassilis Alexakis, Eric Vuillard, Pierre Michon et Denis Robert lauréats des Prix Scam 2015

Vassilis Alexakis - Photo JOHN FOLEY/SEUIL

Vassilis Alexakis, Eric Vuillard, Pierre Michon et Denis Robert lauréats des Prix Scam 2015

Les Prix de la Scam, qui récompensent des œuvres audiovisuelles et littéraires, seront décernés vendredi 19 juin.

Par Vincy Thomas,
Créé le 17.06.2015 à 13h02,
Mis à jour le 17.06.2015 à 14h00

Les Prix Scam 2015, décernés par la Société civile des auteurs multimédias, seront remis vendredi 19 juin. Le Prix François Billetdoux sera décerné à Vassilis Alexakis pour son roman La Clarinette (Seuil). Ce prix est attribué à l'auteur d'un texte littéraire consacré à la télévision, la radio, la photographie, le cinéma ou la littérature. "Romancier, journaliste, dessinateur, cinéaste, toute son oeuvre est imprégnée de ces deux cultures où se croisent l'ironie, l'humour, l'autobiographie, l'histoire, le suspense et le fantastique. Car pour lui, « le choix entre deux langues, deux pays, n'est pas tant la question de savoir où on va vivre que celle de savoir où on va mourir »" explique le communiqué.

Dans La Clarinette, l'écrivain franco-grec raconte à son éditeur mourant, Jean-Marc Roberts, ses pensées et ses souvenirs, à propos de la Grèce d'aujourd'hui et de toujours, d'Orthodoxie, une fille qui anime l'équipe de football des SDF d'Athènes, des armateurs grecs, mais aussi de la mémoire, de cet autel érigé autrefois au Parthénon, dédié à l'oubli, et enfin d'un mot disparu que le narrateur a justement oublié : clarinette.

Comme nous l'annoncions le 21 mai dernier, le Prix Joseph Kessel récompensera Eric Vuillard pour Tristesse de la Terre: une histoire de Buffalo Bill Cody (Actes sud).  Ce prix revient à un auteur d'un texte littéraire biographique, essai ou récit, ou consacré au voyage. L'écrivain retrace l'histoire de la création du Wild West Show de Buffalo Bill. Il a déjà reçu le Prix d'une vie en 2014. La sélection comprenait les ouvrages de Kamel Daoud (Meursault, contre-enquête), Michel Moutot (Ciel d'acier), Estelle Nollet (Quand j'étais vivant), Jean Rolin (Les événements), Olivier Rolin (Le météorologue), Dominique Sigaud (Partir, Calcutta), et Sylvain Tesson (Berezina).

Le Prix Marguerite Yourcenar honorera Pierre Michon pour l'ensemble de son œuvre. Prix Décembre en 2002 pour Corps du roi (Verdier) et Grand prix du roman de l'Académie française en 2009 pour Les onze (Verdier), son style musical, entre poésie et prose, est en quête de grâce et d'épure pour qu'il soit le plus précis possible. Verdier poche a récemment publié Vie de Joseph Roulin (2002). Et les éditions nouvelles Cécile Défaut s'apprêtent à sortir le 13 juillet Pierre Michon: quelques instants de force, un recueil de réflexions d'écrivains, philosophes et universitaires qui se penchent sur l'écriture de l'auteur.

Par ailleurs, Denis Robert recevra le Prix Christophe de Ponfilly pour l'ensemble de son oeuvre, dans la catégorie journalisme. Loin de l'affaire Clearstream, le journaliste s'est lancé dans la bande dessinée. Avec Biancarelli, il publiera enoctobre prochain Je suis nous (Dargaud), où un vieux milliardaire malade souhaite prolonger sa vie en transplantant son cerveau dans le corps d'un jeune athlète.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités