Vogue la galère | Livres Hebdo

Par Sean James Rose, le 05.07.2019 Premier Roman/France 14 août Marin Tince

Vogue la galère

Martin Tince - Photo ASTRID DI CROLLALANZA/SEUIL

Ecriture âpre, langue heurtée, Marin Tince propose un vrai objet littéraire non identifié, qui file tel un train au cœur de la nuit existentielle du jeune héros.

Baudelaire mieux que quiconque a su chanter la mélancolie, pas la tristesse douillette qui vous enveloppe les jours de pluie, mais ce cafard qui vous ronge de l'intérieur telle une tumeur, cette humeur noire, l'atrabile, qui selon la médecine antique avait pour siège la rate, spleen, en anglais. Pour s'aider à « bosser » la tante Barbara, qui n'en finit plus d'étudier pour devenir chirurgienne, éc

Lire la suite (2 270 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (16 articles)

close

S’abonner à #La Lettre