Yamina Benguigui défend l'oralité et les femmes

Yamina Benguiui

Yamina Benguigui défend l'oralité et les femmes

Inaugurant le Festival du conte, la ministre chargée de la Francophonie a plaidé pour la culture orale et décidé d'inclure le droit des femmes dans sa mission.

Par Vincy Thomas ,
avec vt, avec afp Créé le 15.04.2015 à 21h00

Yamina Benguigui, ministre chargée de la Francophonie, a appelé à "élargir les murs de la francophonie" lors de l'inauguration mercredi à Capbreton (Landes) de la 24e édition du Festival du conte.

"J'ai décidé d'inclure dans ma mission, le droit des femmes, car ils ne sont jamais acquis", a-t-elle déclaré lors d'un point presse en marge de l'inauguration du Festival, en rappelant "combien ce festival et ses thématiques la touchaient."

"L'oralité, c'est toute ma culture. Je suis française d'origine algérienne, j'ai été élevée dans le conte. Quand on quitte son pays, pousse par la nécessité, le conte, c'est le meilleur moyen de garder le lien avec son pays", a-t-elle déclaré aux festivaliers.

Mme Benguigui a par ailleurs annoncé que le deuxième Forum mondial des femmes francophones, aurait lieu le 20 mars 2014 à Paris. De nombreuses associations de femmes de tous les pays francophones y seront présentes. "Elles sont la comme des vigies pour veiller sur les droits des femmes, l'idée est de les mettre en lien afin qu'elles travaillent toutes ensemble contre toutes les régressions", a-t-elle ajouté.

La ministre a rappelé que "la Francophonie est un espace de 77 pays sur 5 continents". Rappelons qu'elle a lancé le 18 juillet dernier un nouveau site gratuit d'initiation à la langue française "Parlons français, c'est facile !".

Le Festival du conte de Capbreton se tient à la Maison de l'Oralité et du patrimoine jusqu'à vendredi dans la cité balnéaire landaise. Parmi les invités, sont présents Athanasé Khabré, Frédéric Naud, Luigi Rignanese et Fred Tousch. L'exposition annuelle est consacrée à Boris Vian.
15.04 2015

Les dernières
actualités