Youboox augmente son capital de près d'1 million d'euros | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 16.09.2016 à 17h28 (mis à jour le 16.09.2016 à 18h06) Lecture en ligne

Youboox augmente son capital de près d'1 million d'euros

Le site de lecture en ligne reconstitue ses fonds propres et finance son développement.

Au cours de l'été, Youboox a bouclé deux augmentations de capital, de 300000 euros pour la première, souscrite par les actionnaires historiques du site de lecture en ligne, et de 638000 euros pour la seconde, avec le renfort d'investisseurs financiers: Normandie Capital Investissement (NCI, fonds d'amorçage des Caisses d'épargne), Paeonia (holding d'investissement du groupe Rivadis, société familiale des secteurs hygiène et santé) et Iron Capital (investisseur spécialisé dans la diffusion de contenus sur abonnement), selon un communiqué publié jeudi 15 septembre. Avec la seconde augmentation de capital, Youboox est valorisée à 5,57 millions d'euros.
 
"Grâce à l’arrivée de ces nouveaux investisseurs et le soutien de nos partenaires historiques, nous allons pouvoir poursuivre notre dynamique de développement en France et à l’international et nous positionner comme le leader de la lecture digitale francophone. Notre expansion passera également par le lancement de nouvelles campagnes d’acquisition de clients, des investissements en communication en direction du grand public ainsi que l’amélioration en continu de la plateforme et de l’application en terme d’expérience utilisateurs", déclare Hélène Mérillon, fondatrice et présidente de Youboox.
 
En 2015, Youboox a réalisé 453000 euros de chiffres d'affaires (contre 208000 euros l'année précédente, + 117 %), dont 160000 euros à l'étranger, pour 498000 euros de pertes (-816000 euros en 2014). L'année a été marquée par la modification du modèle économique et juridique, pour l'adapter à l'avis de la médiatrice du livre sur les sites de lecture en ligne.
 
Plus d'un millions d'inscrits

Ces sites, tels également Youscribe et surtout Amazon, ne peuvent plus proposer une lecture illimitée à leurs adhérents, mais un crédit de lecture en fonction des prix à la page fixés par les éditeurs, pour être en conformité avec la loi Lang. En attendant de convaincre les plus grandes maisons de littérature, réservées quant à cette nouvelle forme de diffusion, voire hostile dans le cas du groupe Hachette, le site a élargi son offre à la presse.
 
"Nous avons passé le cap du million d'inscrits, dont la moitié à l'étranger. Nous avons maintenant 20000 lecteurs payants. Nous avons signé un partenariat avec Orange Belgique, et nous avons été retenus par la SNCF pour son programme de fidélité. Nous recherchons d'autres partenaires dans la grande distribution, et nous développons des synergies avec nos nouveaux actionnaires, Rivadis et Paeonia. Nous développons notre catalogue avec des diffuseurs canadiens et belges, et nous discutons activement avec les éditeurs français", explique Hélène Mérillon.
 
La société emploie 14 personnes et possède une participation de 50% dans Bookmcn, une plateforme de diffusion de booktubeurs. L'autre actionnaire est le groupe X-Treme, à l'origine distributeur exclusif en France des produits GoPro, diversifié dans la production vidéo, et aussi premier actionnaire, non majoritaire, de Youboox.
close

S’abonner à #La Lettre