20 millions d'euros d'amende pour Fnac Darty | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 27.07.2018 à 17h31 (mis à jour le 27.07.2018 à 18h00) Concurrence

20 millions d'euros d'amende pour Fnac Darty

Fnac du Forum des Halles, à Paris - Photo OLIVIER DION

Pour ne pas avoir respecté ses engagements lors de son rapprochement, le groupe Fnac Darty doit payer 20 millions d'euros et céder deux magasins parisiens. Cette sanction par l'Autorité de la concurrence est une première. 

Dans un communiqué envoyé le 27 juillet, l'Autorité de la Concurrence a infligé une sanction de 20 millions d'euros au groupe Fnac Darty "pour ne pas avoir réalisé la cession de trois magasins, qui était l'une des conditions posées à son feu vert à l'opération."

L'autorité ordonne par ailleurs au groupe de céder deux magasins en substitution de ceux non cédés.

Lors de l'examen en 2016 du rachat de Darty par la Fnac, l'Autorité de la concurrence avait soumis son autorisation du rapprochement entre Fnac et Darty à la cession de 6 magasins à Paris et en région parisienne:  Darty Wagram, Darty Italie 2, Fnac Beaugrenelle, Darty Belleville, Darty Saint-Ouen et Darty Vélizy.

Une première

Or la Fnac Beaugrenelle et les deux Darty de Belleville et Saint-Ouen n'ont pas été cédés à un repreneur dans les délais prévus. Le groupe "n'a en effet présenté ni contrat de cession, ni repreneur, pour le magasin Fnac Beaugrenelle, et le repreneur présenté pour l'acquisition des magasins Darty Belleville et Darty Saint-Ouen n'a pas été agréé par l'Autorité car il ne présentait pas toutes les caractéristiques requises pour concurrencer efficacement la nouvelle entité sur les produits bruns et gris" explique l'institution dans son argumentaire.
Pour l'Autorité, ce non-respect de la moitié des engagements a altéré la concurrence et limité le choix des consommateurs. "Fnac Darty a commis un manquement grave à ses obligations, ce qui a empêché les consommateurs de bénéficier rapidement d'une nouvelle offre de produits électroniques à Paris" précise-t-elle.

Outre l'amende demandée à Fnac Darty, l'Autorité de la concurrence ordonne au groupe de céder les magasins Darty de Montmartre et Passy à Paris, à un concurrent agréé. "Ces injonctions permettront de rétablir la structure concurrentielle des marchés de la vente au détail de produits bruns et gris à Paris dans les zones de chalandise concernées" explique-t-elle. Et de rappeler qu'il "s'agit de la première fois que l'Autorité de la concurrence sanctionne une entreprise pour non respect des engagements structurels conditionnant une opération de concentration (consistant à céder des actifs dans un délai prévu)."
close

S’abonner à #La Lettre