26,55 millions d’euros d’aides versées par le CNL | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 16.06.2017 Bilan 2016

26,55 millions d’euros d’aides versées par le CNL

Les libraries (en photo Le Divan, à Paris), ont bénéficié de 3,69 millions d’euro d’aide du CNL en 2016. - Photo OLIVIER DION

En 2016, le Centre national du livre (CNL) a distribué 2 232 aides, tous secteurs confondus, pour un montant total de 26,55 millions d’euros. C’est moins qu’en 2015 en volume (- 7,5 %) mais plus en valeur (+ 1,1 %). "Cette tendance témoigne d’une volonté de l’établissement de renforcer sa sélectivité et d’opérer des choix, tant pour répondre aux contraintes budgétaires qui s’imposent à lui, que pour aider de manière véritablement significative les projets de qualité", précise le rapport d’activité du CNL, rendu public le 7 juin.

Avec un total de 1 031 aides accordées pour un montant de 8,61 millions d’euros, les éditeurs (hors revues) concentrent 46,2 % en volume et 32,4 % en valeur des subventions, ce qui en fait le secteur le plus soutenu en 2016. Comparativement à 2015, les éditeurs ont reçu moins d’aides en volume (- 5,76 %) mais davantage en valeur (+ 11,1 %), subventions et prêts économiques à taux zéro compris.

Les bibliothèques sont le deuxième acteur le plus soutenu, avec 153 aides accordées pour un montant de 6,7 millions d’euros. Sur ce total, 5,5 millions d’euros ont été versés à la Bibliothèque nationale de France pour la numérisation patrimoniale (base Gallica) et la numérisation des livres indisponibles du XXe siècle (base ReLire et digitalisation au format image). Par rapport à l’année dernière, le CNL a attribué aux bibliothèques moins d’aides en volume (- 10 %) mais aussi en valeur (- 11,26 %).

Les libraires complètent le trio de tête des bénéficiaires des aides en valeur du CNL, avec 3,69 millions d’euros de subventions et de prêts accordés en 2016. Comparées à 2015, les aides du CNL aux librairies ont chuté de 6,01 %, en volume, mais ont augmenté de 6,65 % en valeur.

Pour l’année 2017, Vincent Monadé assure vouloir augmenter les financements du CNL pour les auteurs, qui ont notamment été rémunérés, à hauteur de 2 millions d’euros, pour leur participation à des manifestations soutenues par l’établissement.

Au terme de l’année 2016, le CNL affiche un résultat patrimonial excédentaire de 820 000 euros, dû à des "recettes plus importantes que prévu". En effet, les taxes, qui constituent 96 % des revenus du CNL, ont représenté 29,86 millions d’euros, au lieu des 28,3 attendus. Pour autant, le président du CNL, Vincent Monadé, alerte dans le rapport d’activité sur la question du financement de l’établissement, lequel subit une "chute de ses rentrées fiscales" qui menace son existence. Cécilia Lacour

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre